Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme musical

08:00 10:00

Background

Quel avenir pour l’aviation commerciale après le Covid-19 ?

Written by on 22 avril 2020

Le transport aérien, fait face à un “trou d’air” historique avec la crise du Covid-19. Une situation logique pour Raymond Woessner, professeur honoraire à l’Université de la Sorbonne : “Qui a envie de monter dans un avion cet été ? On est très inquiet, surtout avec la perversité du virus. Lufthansa, par exemple, vient de réduire sa flotte : ils s’attendent à quelques années, avant de retrouver un rythme de croissance tel qu’on le connaissait avant.

Un coup d’arrêt qui peut être l’occasion de s’interroger sur le futur : comment concilier l’aviation commerciale et la préservation de l’environnement ? : “Il n’y a aucune raison pour qu’un secteur d’activité survole les autres. Les compagnies et les constructeurs expliquent que les nouveaux avions polluent de moins en moins. C’est vrai, mais comme il y a toujours plus avions, on consomme de plus en plus de carburant et on pollue de plus en plus.

Des pistes de réflexion qui vont devoir être étoffées par des principaux acteurs, mais qui ne pourront pas, en revanche, se penser seulement à l’échelle européenne : “En face, vous avez les États-Unis et la Chine. Les États-Unis, on connait la position de Trump. Du côté chinois, la prise de conscience des dégâts que fait la pollution de manière générale est relativement nouvelle. Il y a peut-être des solutions à trouver avec eux actuellement, plus qu’avec les Américains. Mais tout cela c’est de la haute diplomatie.

De la haute diplomatie qui dessinera le monde des prochaines années. Une bataille qui, quoi qu’il arrive, se jouera plus, dans les chancelleries, que dans le ciel.


Reader's opinions
  1. Bela nissart   On   5 juin 2020 at 13 h 58 min

    Les compagnies changent leurs sièges économiques en sieges Premium au lieu d’avoir 3/3 elles auront 2/2 elles augmentent le prix du billet de 30% et elles gagnent en combustion de fuel pour 30 % de moins par passagers.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *