Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Background

L’Europe amorce son déconfinement

Written by on 5 mai 2020

Déconfinement, que l’on habite en France, ou ailleurs en Europe, ce mot synonyme du retour à une certaine liberté est actuellement sur toutes les lèvres. Espoir pour certains, il tend à devenir réalité pour d’autres, à l’image de l’Espagne qui entame actuellement sa transition.

Les espagnols s’habituent à porter le masque devenu obligatoire depuis hier dans les transports en commun, pendant que les petits commerces ont pu rouvrir le rideau. Pour mener l’opération à bien, des millions de masques sont distribués dans les gares et les stations de métro, au 50e jour de confinement. Jusque-là, le port du masque était seulement recommandé. 

Plus au nord en Belgique, la première phase du plan de déconfinement est entrée en vigueur hier, même si la plupart des règles de confinement restent de rigueur. Le principal changement est économique, avec l’autorisation de reprise de toutes les activités dites “B2B”, c’est-à-dire entre entreprises.

Autre ouverture, celle des lycées et université en Islande. Après sept semaines de fermeture les 13 000 étudiants de l’université d’Islande, à Reykjavik, devraient doucement réintégrer un cursus scolaire plus normal. Même si les filières générales pourraient privilégier les cours à distance pour les trois semaines avant les grandes vacances dans le pays.

Autre île, autre déconfinement ! Le premier ministre britannique, Boris Johnson, pourrait bien annoncer un plan progressif, avec une batterie de mesures pour rendre plus sûre la vie en entreprise. Au Royaume-Uni le confinement avait été décrété le 23 mars et prolongé jusqu’à jeudi, date à laquelle il doit être réévalué.

Fermeture des cantines d’entreprises, réduction du nombre de bureaux partagés, nettoyages supplémentaires figurent parmi les pistes envisagées par le gouvernement britannique pour permettre aux entreprises de reprendre leurs activités, selon nos confrères de la BBC ou du Financial Times.

Ailleurs dans le monde, certains pays, eux, préfèrent encore attendre ! De l’autre côté de la planète, le premier ministre japonais, Shinzo Abe, a annoncé hier la prolongation de l’état d’urgence dans tout le pays jusqu’au 31 mai ! Initialement les mesures devaient prendre fin demain, le gouvernement japonais compte sur la patience de sa population. 


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *