Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme musical

00:00 06:30

Background

Le chiffre du jour : 60

Written by on 13 mai 2020

Notre chiffre du jour est 60. Il y a 60 ans et deux jours, les agents des renseignements israéliens ont arrêté Adolf Eichmann, l’un des principaux architectes du génocide des Juifs perpétré par les Nazis. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, dont on commémore le 75ème anniversaire cette année, les Nazis, les fascistes et les collaborateurs ont commencé à fuir l’Europe, face à la défaite inévitable et la punition consécutive à leurs crimes. Ils ont utilisé des réseaux d’exfiltration nazis qui les ont conduit vers des cachettes situées notamment en Amérique latine et au Moyen-Orient. 

À la suite des évasions, notamment des hauts gradés responsables de multiples crimes de guerre, de nombreuses personnes se sont mises à rechercher ces fugitifs. Appelées “chasseurs de Nazis”, elles ont passé des années à traquer et recueillir des informations sur ces individus, qui étaient présumés impliqués dans la Shoah. Ces informations ont été ensuite employées comme éléments à charge lors des procès. 

Adolf Eichmann a été l’un des principaux fugitifs. Un criminel qui a dû comparaître devant un tribunal israélien. Il est arrivé en Argentine en 1950 en tant que demandeur d’asile humanitaire, sous la fausse identité de Riccardo Klement. Sur le sol argentin, le réseau des membres de la SS qui s’y était développé, l’a aidé à s’installer. Les services de renseignements israéliens du Mossad ont travaillé pendant plusieurs années pour le trouver. Confiant pour débusquer Eichmann, le service a envoyé ses agents en mars 1960 en Argentine pour le ramener jusqu’en Israël. Mais la mission a été plus compliquée que prévue, parce qu’à l’époque, l’Argentine n’extradait pas les criminels nazis. Eichmann a donc été enlevé par les agents sur ordre du Premier ministre israélien David Ben Gourion. Sédaté et déguisé comme un intendant de la compagnie aérienne, les “chasseurs de nazis” israéliens l’ont fait entrer en Israël clandestinement.

En 1961, le procès d’Eichmann a été surveillé de très près, partout dans le monde. Événement international le plus regardé de l’époque, il est considéré comme un élément important de la culpabilité du régime nazi. Le “chasseur de nazis” le plus connu, Simon Wiesenthal, a même déclaré que grâce à ce procès, les gens ont compris en profondeur la machinerie nazie de la mort. Simon Wiesenthal a aussi recherché en Amérique latine le médecin Josef Mengele, dit “l’ange de la mort”. Mais finalement, celui-ci est décédé en 1979, au Brésil, impuni pour ses activités nationales-socialistes. D’autres anciens Nazis ont été également repérés, par exemple Klaus Barbie, officier de police SS surnommé « le boucher de Lyon », Karl Silberbauer, officier de la Gestapo qui a arrêté Anne Frank ou Franz Stangl, qui était le commandant des camps de Sobibor et Treblinka.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *