Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme musical

00:00 06:30

Background

Le chiffre du jour : 99%

Written by on 19 mai 2020

Notre chiffre du jour est un pourcentage : 99% des Européens ont accès à “des sources d’eau potable améliorées”, selon une enquête Statista. Un chiffre plus bas dans les autres régions du monde. 96% des Américains ont accès à une eau potable de bonne qualité, contre 92% en Asie et seulement 68% en Afrique !  Ce qui fait de l’Europe, le continent le mieux desservi en la matière.

Mais cela ne veut pas dire que l’Europe est à l’abri du manque, bien au contraire. Selon un rapport de la Commission européenne, la rareté des ressources en eau devient un problème de plus en plus important au sein de l’Union.. 11% de la population européenne et 17% de son territoire ont été touchés par la pénurie d’eau. Un phénomène qui s’accroît en période estivale dans les régions méditerranéennes, où plus de la moitié de la population est affectée par le stress hydrique.

L’eau, qu’elle soit potable ou non est un bien précieux, source de conflits dans certains pays, et nouvelle bulle spéculative dans le domaine de l’économie. Accroissement de la population mondiale, réchauffement climatique, extension des surfaces agricoles… les besoins n’ont jamais été aussi importants. L’eau est la ressource la plus convoitée de la planète, devant le pétrole et ça, les marchés financiers l’ont bien compris ! De plus en plus de banques et de grands groupes investissent et spéculent sur cette ressource indispensable, dont la valeur pourrait s’envoler. 

Consciente que la gestion des ressources cristallise déjà des enjeux complexes, l’Union européenne agit. Lors des dernières sessions plénières du mois de mai, un nouveau texte a été adopté en faveur de l’augmentation de la réutilisation de l’eau au sein de l’UE. Un texte visant à garantir que “les eaux usées traitées soient plus largement réutilisées afin de limiter le recours aux masses d’eau des nappes phréatiques” et réduire la pression sur l’approvisionnement en eau douce. Car les réserves européennes ploient sous le poids de l’irrigation agricole, de l’utilisation industrielle et du développement urbain. 

Un texte qui marque “une étape importante dans la transition vers une économie circulaire pour les ressources en eau” selon l’eurodéputée italienne Simona Bonafè, membre du groupe S&D. “Un investissement de moins de 700 millions d’euros” qui selon elle “permettrait de réutiliser plus de la moitié du volume d’eau actuel des stations de traitement des eaux usées théoriquement disponible pour l’irrigation, en épargnant plus de 5% d’extraction directe des masses d’eau et des nappes phréatiques’’. 

Des mesures qui devraient s’appliquer dans les prochaines années.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *