Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

LES EXTRAS

17:00 20:00

Background

“Un accord franco-allemand n’est pas synonyme d’accord à 27”

Written by on 20 mai 2020

Ce lundi, Emmanuel Macron et Angela Merkel se sont retrouvés lors d’une visio-conférence de presse très attendue, pour exposer une initiative franco-allemande pour la relance européenne face à la crise du coronavirus. Une initiative censée “donner l’impulsion” nécessaire à l’ensemble des Etats-membres de l’Union européenne, qui peinent à se mettre d’accord sur une réponse commune. Le président français et la chancelière allemande ont ainsi présenté un accord, qui repose sur quatre piliers : la protection sanitaire, la relance budgétaire, la souveraineté européenne, la transition écologique et numérique. 

D’abord, une protection sanitaire commune qui devrait permettre de doter à l’avenir l’UE d’un domaine de compétences élargies en la matière. Sur le plan économique, les deux chefs d’Etats parient sur une relance budgétaire ambitieuse. Une question épineuse sur laquelle ils ont enfin réussi à trouver un compromis. L’Union européenne pourrait emprunter sur les marchés pour financer les régions et secteurs d’activités les plus touchés par la crise sanitaire et économique. Une dette commune, complémentaire au budget européen qui devra respecter les lignes du green deal et de la transition numérique tout en s’adaptant à un nouvel enjeu européen, celui de la souveraineté. La dépendance de l’Union européenne envers d’autres puissances mondiales a montré ses limites et celle-ci devra donc s’attacher à relocaliser des secteurs stratégiques sur son territoire afin d’assurer sa protection et rester compétitive. 

Mais attention, comme l’a rappelé Emmanuel Macron : “un accord entre la France et l’Allemagne ne signifie pas un accord à 27”. Ces propositions pourront servir de base de travail à la Commission européenne qui doit encore élaborer une feuille de route qui sera soumise au vote des eurodéputés avant d’être adoptée à l’unanimité, par chacun des 27 Etats-membres de l’Union européenne. Tout reste à faire, mais cette initiative redonne au couple franco-allemand toute son envergure au sein d’une crise qui a clairement ébranlé la solidarité européenne. 


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *