Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Programme musical

20:00 22:00

Background

Don’t judge a record by its cover #49 – Condamnés à la perplexité

Écrit par sur 28 décembre 2020

Don’t judge a record by its cover, l’émission qui rend hommage à l’habillage visuel de la musique en proposant une sélection alternative de morceaux, guidée par leur dimension graphique, est de retour sur euradio !

Ecoutez le podcast, découvrez les visuels évoqués, et retrouvez la tracklist complète de l’émission en bas de page.

Flegme preppy

Magnum version ringue, Higgins version cool, les australiens de Parcels affichent leur flegme preppy à longueur de clichés.

Basé à Berlin, le groupe a publié un album intitulé “Live Vol.1” rassemblant de précédents morceaux enregistrés live, au studio Hansa à Kreuzberg.

Petit pendant germanique d’Abbey Road, ce studio a accueilli de nombreux artistes cultes pour des albums non-moins cultes, dont, pour n’en citer qu’un, David Bowie pour son disque Low

On devine le plaisir qu’ont dû prendre les Parcels au studio Hansa, en visionnant les vidéos en ligne de leurs époustouflantes sessions d’enregistrements, empreintes de moquette murale marron. 

Mildlife

Mildlife est également un groupe australien, pote de King Gizzard & The Lizard Wizard, un autre groupe australien avec lesquels ils ont tourné.

Hey Disco !

Trevor Bastow est un compositeur de musique électronique orientée library, actif du milieu des années 70 aux années 90.

D’abord publié en 1979 dans un opus intitulé Hey Disco !, le morceau Integration a été récemment republié sur la compilation Transmission One du label Isle Of Jura.

Outrance

Sur la pochette de son single Black QuallsThundercat pose, dreadlocks péroxydés dans les yeux, attifé de vêtements à motifs fluos, sur un fonds lui-même oscillant entre mauve et rose fluo. Il porte sur les genoux une vilaine peluche aux couleurs criardes également.

Nous interprétons cet artwork comme une tentative de dépasser l’outrance visuelle du héros funk George Clinton – dont la notice Wikipedia rapporte d’ailleurs le daltonisme.

Trou noir créatif

Depuis que cette émission a été enregistrée, King Gizzard & The Lizard Wizard a probablement enregistré une trentaine de disques, fait une douzaine de tournées mondiales, et leur frontman Stu Mackenzie a sans aucun doute appris à jouer différents instruments orientaux et/ou médiévaux qui viendront enrichir de manière cyclique leur trentaine de disques à venir.

La vidéo accompagnant leur single If Not Now, Then When ? est un film d’animation visuellement proche du cartoon halluciné The Midnight Gospel sur Netflix.

Pendleton Ward, Duncan Trussell

Elle présente l’histoire d’une jeune femme qui met la main sur un météorite trou noir qui avalera tout sur son passage y compris son compagnon, la terre, l’univers et enfin elle-même.

Une possible métaphore de la boulimie créative des Gizz.

Directed by Dr D Foothead, Character Design Celia Marquis

Tracklist de l’émission

  • Parcels – Redline – from Hansa Studios, Berlin
  • The Rapture – Sister Saviour (DFA Vocal Remix)
  • Mildlife – Vapour
  • Toro y Moi – Laws
  • Trevor Bastow – Integration
  • Sir Drew – Six Til Eight
  • Thundercat – Black Qualls (feat. Steve Lacy & Steve Arrington)
  • Spencer. – To Be You
  • Blood Orange – Is It All Over My Face & Tower of Meaning
  • Discodeine – Aydin
  • King Gizzard & The Lizard Wizard – If Not Now, Then When ?
  • Tiger Tigre – Claude de Pussy
  • !!! – Me And Giuliani Down By The School Yard (A True Story)

Toutes les émissions de Don’t Judge a Record by its cover sont à retrouver juste ici


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *