Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Accents d’Europe

06:30 06:50

Background

Communiquer depuis l’Europe au même prix qu’en France : c’est reparti pour 10 ans ! – consommateurs européens #14

Écrit par sur 5 avril 2021

Cette semaine, Elphège Tignel (Centre Européen des Consommateurs France) souhaitait revenir sur la prolongation de 10 ans de la suppression des frais d’itinérance en Europe.

Depuis le 15 juin 2017, lorsque vous utilisez votre téléphone mobile alors que vous êtes en déplacement dans l’UE, vous ne payez en principe aucun surcoût. L’Europe a en effet supprimé les frais d’itinérance, c’est-à-dire les frais facturés par votre opérateur pour les appels, les SMS/MMS et l’usage d’internet mobile dans un autre pays de l’UE. Problème : les règles actuelles expirent le 30 juin 2022.  Au vu du succès de cette mesure, 170 millions d’Européens ayant déjà profité de l’itinérance gratuite, la commission a proposé le 24 février un nouveau règlement qui prolonge de dix ans la suppression des frais de roaming et améliore également les services de connexion proposés aux voyageurs.

C’est donc une bonne nouvelle pour les consommateurs. La suppression des frais d’itinérance concerne-t-elle également les appels depuis la France vers l’étranger?

Non, vous êtes en itinérance que lorsque vous utilisez votre forfait mobile en dehors de France. Appeler depuis la France un numéro étranger est donc toujours surfacturé selon les prix pratiqués par votre opérateur. Depuis le 15 mai 2019, l’Europe a décidé de plafonner le prix de ces appels à 19 centimes / minute et 6 centimes pour les SMS. 

Et concernant l’amélioration des services de connexion à l’étranger, à quoi doit-on s’attendre dans les prochaines années ?

33% des Européens en déplacement dans l’UE ont constaté un ralentissement de la connexion par rapport à celle dont ils bénéficient habituellement dans leur pays et 28 % ont constaté que la norme de réseau était inférieure à celle de leur pays d’origine : connexion à la 3G au lieu de la 4G par exemple. L’objectif de la commission est donc clair : assurer aux consommateurs en visite dans un autre pays de l’UE la même qualité et la même vitesse de connexion à leur réseau mobile que chez eux, lorsque des réseaux équivalents sont disponibles.

Le nouveau règlement propose également de garantir aux consommateurs en itinérance un accès efficace aux services d’urgence, y compris par SMS ou via des applications, avec la transmission de leur localisation gratuitement. Et enfin, les opérateurs seront invités, mais pas encore obligés, à mieux informer les consommateurs des surcoûts auxquels ils s’exposent en appelant par exemple depuis l’étranger le service clients de leur banque, de leur assurance ou même de la compagnie aérienne qui vient d’annuler leur vol.  En contrepartie, de nouvelles réductions des prix de gros de l’itinérance, à savoir ceux que les opérateurs se facturent mutuellement pour l’utilisation du réseau lorsque leurs clients se déplacent à l’étranger, seront appliqués.  

Dans une époque où les déplacements dans l’UE sont découragés, la Commission européenne a voulu frapper fort avec des mesures importantes et encourageantes pour la mobilité des Européens dans l’avenir.

Interview réalisée par Laurence Aubron

Pour retrouver toutes les chroniques “consommateurs européens”, rendez-vous ici

Image par Niek Verlaan de Pixabay


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *