Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Programme musical

00:00 06:30

Background

Fête de l’Europe : Une convention citoyenne pour la rendre plus folle – Erwan Quinio

Écrit par sur 4 mai 2021

La fin de semaine sera marquée par la fête de l’Europe. Nous le savons et vos auditeurs le savent bien, le 9 mai marque l’anniversaire d’une déclaration. Celle qui porte son nom, la déclaration Schuman. Un discours historique sur l’Europe qui ne coalise pas seulement des nations mais unit des hommes par des solidarités de fait. Sur les cendres encore brûlantes de la seconde guerre mondiale, une aventure humaine unique au monde s’enclenche enfin.

Une aventure qui vient de dépasser ses 70 ans. Depuis le 9 mai 1951, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts européens.

C’est peu de le dire. La fin de l’URSS, l’élargissement de l’Union à 28, puis le départ des anglais. Enfin la Covid, cette pandémie qui bouscule toutes les institutions, des plus locales, aux nationales en passant par l’international. Tous les niveaux de pouvoir sont ou seront questionnés. L’Europe n’échappe pas à la règle.

C’est peu de le dire.

Oui, c’est peu de le dire. L’Europe sortait d’une bonne séquence. D’une très bonne séquence même. A deux titres. D’abord en centralisant les commandes de vaccins, elle nous a permis d’éviter le déshonneur du chacun pour soi qui je le crois aurait achevé sa crédibilité. Tout le monde l’oublie, mais ce scénario n’était pas du tout exclu lorsque les uns et les autres se tiraient lamentablement dans les pattes pour se fournir en masques l’année dernière à la même époque. Enfin et c’est une première fondatrice, l’Europe emprunte désormais ensemble pour répondre économiquement au tremblement de terre. Tout ceci est aujourd’hui totalement remis en cause. Il faut quasiment repartir de zéro.

Sur quels points essentiellement ?

Le plan de relance est trop lent dans sa mise en œuvre. Tout le monde attend et personne ne comprend vraiment comment l’argent européen ne peut parvenir qu’après l’été pour ne pas dire avant la fin de l’année 2021. Un plan de relance, c’est un plan d’urgence. Le plan est correct et fait l’unanimité. Il reste l’urgence. Un sujet que l’Union européenne doit prendre à bras le corps. L’Europe est condamnée à faire mieux. Mieux que le niveau national, mieux que les grands pays que sont les USA par exemple si elle veut inspirer confiance.

Enfin, la question de sa démocratisation, de sa perception aux yeux des citoyens reste majeure.

Oui. C’est le dernier point. L’Europe a acheté des vaccins aux meilleurs tarifs. On le lui reproche. L’Europe a protégé les européens d’éventuels effets secondaires compliqués. On le lui reproche. L’Europe a refusé de donner l’accès aux données personnelles des européens. On le lui reproche. L’Europe a bon dos. Ce sont les Etats membres qui lui ont fixé ces lignes rouges. Ils se dérobent aujourd’hui. L’Union européenne assume seule. Désespérément seule. Voilà pourquoi la convention citoyenne mise en place dans les prochaines semaines a un rôle historique. Il est urgent de réfléchir au rôle des citoyens que nous sommes toutes et tous. Sans responsabilité, sans légitimité, sans effort de communication, sans débat, sans citoyens, la fête est moins folle. Vive la convention citoyenne. Vive la fête de l’Europe, la fête des citoyens européens mobilisés. 

Laurence Aubron – Erwan Quinio

Tous les éditos d’Erwan Quinio sont disponibles juste ici

Image par fdecomite, CC BY 2.0


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *