Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Programme musical

10:50 12:00

Background

Les 1001 héroïnes de Eléonore Stevenin – Borgen #1

Écrit par sur 5 octobre 2021

Bienvenue dans ce tout premier épisode de 1001 héroïnes, une chronique qui vous fait découvrir chaque semaine des héroïnes européennes de livres ou de films !

Je m’appelle Eléonore, et aujourd’hui je vais vous faire découvrir une de mes séries coups de cœur ! Mais avant ça, je tenais quand même à vous raconter en quelques mots pourquoi j’ai cofondé, en 2019, le site 1001 héroïnes.fr. Je suis une femme, et pourtant j’ai souvent eu l’impression de ne pas exister… du tout. Parce qu’au cinéma, ce sont les hommes qui résolvent des enquêtes et sauvent le monde. Parce que quand j’étais au lycée, je n’ai étudié que des œuvres écrites par des hommes, sur des hommes. Et même si les choses évoluent ces dernières années, c’est vrai, les femmes restent les éternelles amoureuses, elles sont souvent hyper sexualisées, très stéréotypées. Et ne parlons pas des femmes lesbiennes, racisées, en situation de handicap… Pourtant, en fouillant, on en trouve des héroïnes, des autrices, des réalisatrices ! On a donc eu envie de partager nos découvertes avec vous, via un site et puis aujourd’hui via cette chronique. 

Allez, c’est parti ! 

Savez-vous ce que signifie “borgen” en danois ? Borgen, c’est “le château”, et c’est le surnom donné au siège du Parlement et aux bureaux du Premier ministre, au Danemark. C’est aussi le titre de cette série que j’aime beaucoup, et que j’ai eu envie de vous présenter aujourd’hui. Créée par Adam Price et produite par Camilla Hammerich, diffusée de 2010 à 2013 au Danemark, elle a ensuite été diffusée en France sur Arte. Et elle est désormais disponible sur Netflix.

Pendant 3 saisons de 10 épisodes chacune, on suit l’aventure politique de Birgitte Nyborg, cheffe du parti centriste danois. Lors du tout premier épisode, elle devient Première ministre à la faveur d’un scandale politique… Alors que, dans la vraie vie, les femmes peinent à atteindre le plus haut niveau en politique, c’est vraiment réjouissant de pouvoir regarder une série qui nous dit que oui, c’est pourtant possible… et qu’elles ne s’en sortent pas si mal !

Confrontée à l’exercice du pouvoir, dans un monde très masculin qui ne lui est pas toujours franchement favorable, Birgitte devra trouver le moyen de concilier ses valeurs avec l’exercice du pouvoir et faire des choix politiques parfois difficiles. L’héroïne doit aussi jongler avec sa vie de famille, négocier sa carrière avec son mari et chercher des moments pour voir ses enfants… Jouée par la formidable actrice Sidse Babett Knudsen, Birgitte est une héroïne complexe qui connaît une vraie évolution du début à la fin de Borgen. Loin, très loin des figures de “femme de, épouse de”, éternelles potiches. 

La série est palpitante, elle montre bien les arcanes du pouvoir, au plus haut niveau, ainsi que les liens étroits entre politique et médias. Deux autres personnages sont d’ailleurs particulièrement intéressants : un conseiller en politique ambitieux et une journaliste indépendante… ils sont tous les deux joués par des acteurices relativement jeunes, ça change du milieu politique dominé par de vieux hommes blancs, non ? Bref, vous le verrez, on se prend véritablement de passion pour la politique danoise et on a très envie de partir découvrir ou redécouvrir ce pays !

Une bonne nouvelle pour finir, découverte en préparant cette chronique : après une interruption du programme, Borgen aura droit à une quatrième saison, qui sera diffusée en 2022 ! On a hâte.

Et puis pour découvrir d’autres héroïnes inspirantes de romans, de BD, de séries ou de films, pour tous les âges, on vous donne rendez-vous sur le site 1001heroines.fr1001heroines.fr.

A la semaine prochaine !


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *