Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Background

Les 1001 héroïnes de Eléonore Stevenin – En Apnée #7

Écrit par sur 23 novembre 2021

Bonjour et bienvenue dans cet épisode de 1001 héroïnes, une chronique qui vous fait découvrir chaque semaine des héroïnes européennes de livres ou de films ! 

J’ai cofondé le site 1001 héroïnes.fr parce que, souvent, je ne me sentais pas représentée au cinéma et dans la littérature. En tant que femme, d’une part, et j’en ai déjà parlé dans cette chronique. Mais aussi en tant que femme lesbienne. Plus jeune, j’étais vraiment une grosse lectrice ! Je passais mes nuits à lire, cachée sous la couette avec une lampe de poche. Mais pendant toutes ces années, je n’ai JAMAIS lu un livre avec un personnage lesbien, bisexuel, gay. Je crois bien qu’il a fallu attendre mes 25 ans pour en trouver un. Et pourtant, la représentation, c’est important. Si je n’existe pas dans les livres ou au cinéma, alors je ne suis rien, ou bien c’est que je suis anormale. C’est important de pouvoir voir des personnages divers, de toutes les couleurs, de toutes origines, de toutes orientations sexuelles, valides ou non. Être représenté.e, c’est finalement exister aux yeux des autres, et à ses propres yeux. Être représenté.e, c’est ce qui permet de s’identifier, de se projeter. Comme le cinéma, les livres donnent des modèles aux jeunes… et aux moins jeunes !

Alors aujourd’hui, je voudrais vous parler du livre que j’aurais adoré lire étant enfant ! Ce livre, c’est En apnée de l’autrice irlandaise Meg Grehan. Il est sorti en français en 2020 chez Talents Hauts, une maison d’édition jeunesse spécialiste de la lutte contre le sexisme. Il raconte l’histoire de Maxime, une jeune fille de 11 ans très angoissée : elle s’inquiète pour tout ce qui lui est inconnu, elle a peur que sa maman aille mal… et elle est aussi très préoccupée par ce sentiment étrange, persistant, qu’elle ressent pour sa copine Chloé. 

Maxime écrit son journal, et c’est celui-ci qu’on lit. Un journal sous une forme surprenante : des vers libres, sans ponctuation, comme si Maxime était réellement “en apnée”. On pourrait croire que la lecture serait laborieuse, mais pas du tout, au contraire ! Le résultat est hypnotique, le livre se dévore, on ne peut plus s’arrêter de lire encore et encore !

Ça donne envie ! Il me semble que tu as prévu de nous en lire un extrait… 

Absolument ! Dans cet extrait, la maman de Maxime lui propose d’écrire une liste pour apaiser ses angoisses. Le voici : 

“Elle dit
‘Faisons une liste
Une liste de ce que tu as le plus envie de savoir
Et on commencera par là’
[…]
Ce que j’ai le plus envie de savoir
1. Ce qui vit dans l’océan et pourquoi ça m’effraie tant
2. Le nom des étoiles et des constellations
3. Comment fonctionne le téléphone
4. Ce qui est arrivé à la princesse Anastasia
5. Les noeuds

Après la promenade
La vaisselle
Et les devoirs
Maman vient me border
Elle m’embrasse sur le front
Allume ma lampe de chevet
Puis elle s’en va

Mais au lieu de lire
Je reprends ma liste
De ce que j’ai le plus envie de savoir
Et j’ajoute
Quelque chose
Quelque chose de super important
Ce que je veux le plus savoir au monde

6. Quelle est cette émotion qui pétille dans ma poitrine“

En apnée est vraiment une pépite. C’est un roman bouleversant, qui permettra sûrement à certains enfants de ne pas culpabiliser de ressentir un sentiment qui est tout naturel, qu’il ou elle n’a pas à se reprocher ! C’est tout doux, ça coule tout seul, c’est très touchant ! Et puis – sans vouloir vous spoiler -, ça se termine bien. Et ce n’est pas si fréquent s’agissant de récits de coming out ! Alors, un conseil : offrez-le aux enfants de votre entourage ! En apnée est accessible dès 11 ans, l’âge de son héroïne. 

Et pour découvrir d’autres héroïnes inspirantes, des jeunes et des moins jeunes, on vous donne rendez-vous sur le site 1001heroines.fr !

A la semaine prochaine !


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *