Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Programme musical

00:00 06:30

Background

Nouveau rdv sur euradio – L’édito d’Ulysse Guttmann-Faure

Écrit par sur 2 février 2022

Ulysse Guttmann-Faure, vous êtes étudiant et vous vous intéressez aux faits de  société et à l’actualité européenne depuis plusieurs années. Ces derniers mois, nous avons pu vous entendre sur différentes antennes, mais aujourd’hui vous faites votre retour sur euradio pour un nouveau rendez-vous hebdomadaire. 

Merci ! Très heureux d’être de retour. 

Alors Ulysse Guttmann-Faure, de quoi allez vous nous parler, une fois par semaine sur euradio ? 

Eh bien, de pas mal de choses à vrai dire ! Une initiative, un événement, une personne  extra ou ordinaire, une ville, un processus en cours… Cela pourrait être également un sujet  d’actualité, passé sous les radars, ou pas du tout d’actualité d’ailleurs.  

J’aimerai faire de ce rendez vous une occasion d’apprendre, ou d’entendre parler de quelque chose  de nouveau, dont on a peu voire pas parlé. Et j’ai carte blanche !  

…Et ce sera tous les mercredis à 18h sur euradio. Je  suppose que vous avez déjà des idées, voire des exemples éventuellement, pour se figurer ce à quoi  ressemblera cette « chronique d’Ulysse » ? 

Oui, évidemment ! Cela pourrait par exemple être un état des lieux concrets sur  l’avortement à Malte, alors que la nouvelle Présidente du Parlement Européen, la maltaise Roberta  Metsola, à été fortement critiquée pour des positions sur la question. Ou bien un comparatif  européen. 

Je pourrai aussi vous parler de la ville de Gjila, dans l’Est du Kosovo, qui va louer environ 300  cellules de prison au Danemark, le pays cherchant à réduire sa surpopulation carcérale.  

Plus au sud, savez vous que la semaine dernière la Grèce s’est retrouvée en partie bloquée à la suite  de chutes de neige considérable ? Deux jours ont été annoncés comme « chômés » pour permettre à  chacun de s’organiser.  

Plus marquant encore, une société d’autoroute a été contrainte déclarer qu’elle verserait 2000€ pour  chaque voiture s’étant retrouvée coincée une nuit durant.  

Mais cet événement, s’il peut prêter à sourire, est a l’origine d’un début de crise politique, une  motion de censure ayant même été déposée par l’opposition, critiquant la gestion par le  gouvernement des catastrophes naturelles, de incendies de cet été au Covid-19 en passant donc par  ces chutes de neige.  

Et l’on retiendra également de cet exemple l’image, grandiose, du Parthénon couvert de neige dans  un pays généralement habitué à un climat méditerranéen.  

De la politique, des récits, du concret, des questions de société, c’est en effet large et  déjà intéressant. Entendra t’on également parler de sport, ou de culture ? 

Absolument, et j’allais y venir ! Il y a quelques jours par exemple s’est clos à Sofia, la  capitale de la Bulgarie, le Sofia MENAR Film Festival. Cet événement est organisé tous les ans  depuis 2009 avec l’idée de mettre à l’honneur des films très ou trop rarement diffusés dans les  

Balkans car réalisés au Moyen-Orient ou au Maghreb et peu présents dans les cinémas de ces pays,  plus friands de blockbusters anglais ou américains.  

Les initiatives comme celles-ci gagnent à être connues, à Sofia comme à chaque fois que ce genre  d’événements est organisé, que ce soit autour de films, d’un livre ou de musique. L’objectif du  MENAR film festival est de permettre de s’ouvrir sur le monde et de rencontrer, au moins par  l’image, d’autres cultures, qu’elles soient iraniennes, turques ou encore marocaines, voire  espagnoles, allemandes ou françaises comme par exemple avec la diffusion du documentaire de  Michael Pitiot et Yann Arthus-Bertrand « L’Egypte vue d’en haut ». 

Et on remarque un point commun à ces sujets : l’Europe ouverte sur le monde ! 

Et en parlant d’ouverture, il faut signaler la proposition tout à fait étonnante dans le  domaine du sport… 

Vous le savez, chers auditeurs et auditrices, le sujet ayant été abordé plusieurs fois à l’antenne, les  relations entre la République de Macédoine du Nord et la Bulgarie se réchauffent depuis qu’un  nouveau premier ministre a été élu à Sofia en décembre.  

À côté de déplacements des gouvernements des deux pays pour rencontrer l’autre, divers groupes  de réflexion communs ont été mis en place afin de traiter les points bloquants. Et bien figurée vous  qu’on a appris il y a quelques jours que le Ministre bulgare des Sports Radostin Vasilev avait  proposé, tenez vous bien, l’organisation d’un match de football entre les gouvernements bulgares et  macédoniens ! 

Si ce match a lieu, il faudra nous le raconter Ulysse !… 

C’est promis ! Et je rajoute très rapidement que, si certains auditeurs ou auditrices  aimeraient qu’un sujet soit creusé ou abordé, ils peuvent m’envoyer leurs idées via mes réseaux  sociaux ou ceux de la radio.  

On se retrouver donc là semaine prochaine ; il sera question non de foot mais de lutte et d’exploits  sportifs alors que le héros populaire grec George Tromaras nous a quitté la semaine dernière à l’âge  de 75 ans.  

L’occasion de vous présenter ce personnage tout à fait hors du commun et de revenir sur la longue  tradition d’athlètes venus des Balkans, tradition qui peine à survivre aujourd’hui.  


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *