Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Background

Retour sur la conférence “Comment mieux construire l’impact social du sport ?” – L’Europe c’est du sport #21

Écrit par sur 15 mars 2022

Chaque mardi sur euradio, le Think tank Sport et Citoyenneté propose un regard sur l’impact social du sport en Europe : handicap, gouvernance, égalité des genres, sédentarité, inclusion sociale … c’est aussi du sport !

Nous retrouvons Sophie Lopez du Think tank Sport et Citoyenneté, et aujourd’hui Sophie vous souhaitez revenir sur le sujet de l’impact social du sport …

Oui effectivement ; vous le savez, c’est un sujet qui nous tient à cœur de développer chez Sport et Citoyenneté.
C’est pour cela que nous avons organisé le 7 mars dernier la conférence « Comment mieux construire l’impact
social du sport ? » en collaboration avec nos partenaires de l’European Association of Sport Employers – plus
connus sous le nom de EASE ; une conférence qui a reçu le soutien de la Présidence française de l’Union
Européenne.

Nous avons eu l’honneur d’être accueillis par la Fédération française de tennis, que nous remercions une nouvelle
fois par ailleurs. Avec nos intervenants et nos participants nous avons discuté et débattu sur différents enjeux liés
à la mesure de l’impact social du sport, juste à côté des emblématiques courts de Roland Garros ….

Cette conférence est l’une des conférences sportives organisées dans le cadre de la PFUE 2022, pouvez-vous nous en dire plus sur la dimension européenne du sujet ?

Oui pour rappel, la présidence française de l’Union européenne a pris soin d’intégrer un volet sport dans son programme. Ce programme met l’accent sur le sport comme levier de transformation à différents niveaux. L’idée
est de valoriser le rôle du sport dans la réalisation des objectifs de développement durable portés par les nations
unies.

Vous le savez désormais, chez Sport et Citoyenneté, l’un de nos objectifs est de plaider aussi pour une meilleure
considération du sport, car pour nous le sport est bien plus qu’une simple séance de footing le dimanche ; oui, le sport a un impact important sur la société dans son ensemble. Ces impacts sont multiples sur les personnes : santé, inclusion sociale, intégration de valeurs … mais ces impacts se répercutent aussi sur les territoires. Il est donc important de s’intéresser à la mesure de cet impact global au niveau européen.

Et alors quel a été le programme de cette journée de conférence sportive ?

Alors la conférence a été ouverte par Gilles Morreton, président de la fédération française de tennis, qui a rappelé
la nécessité de prendre en compte les objectifs de développement durable dans la pratique du tennis. L’ouverture s’est poursuivie par deux interventions ministérielles : celle de Clément Beaune, Secrétaire d’état auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, qui a rappelé les lignes directrices de la présidence française de l’Union européenne ; et celle Roxana Maracineanu, Ministre déléguée chargée des Sports. La ministre a entre autres rappelé l’engagement et l’expertise de la France en matière sportive et la volonté de porter ces enjeux au niveau européen.

Nous avons ensuite réuni deux panels d’experts et des porteurs d’initiatives pour traiter le sujet sous deux angles
spécifiques. D’une part, sous l’angle des organisations des grands évènements sportifs, et d’autre part, d’un point de vue plus technique en abordant la question des méthodologies permettant justement de mesurer l’impact social du sport.

Bien, beaucoup de thèmes ont donc été discutés au cours de cette journée, mais alors quels seraient les points à retenir ?

Eh bien nous pouvons affirmer que ces deux tables rondes ont été complémentaires, et ont eu des conclusions
nuancées. Les grands événements sportifs peuvent avoir des impacts positifs sur la pratique du sport et sur les transformations des territoires. Il faut cependant pouvoir maitriser ces impacts pour éviter les dérives – comme par exemple la désertification des infrastructures sportives ou alors, l’inégalité dans l’accès au sport pour la population.

En ce qui concerne la mesure de l’impact social du sport, celle-ci est en perpétuelle évolution et à la croisée des chemins de différentes méthodes – il est nécessaire d’inclure dans cette mesure de l’impact une diversité d’acteurs pour que chacun puisse apporter sa pierre à l’édifice.

Et quel sera « l’après » de cette conférence ?

Cette conférence a été l’occasion de faire rencontrer une diversité de points de vue, ce qui est enrichissant pour améliorer la mesure de l’impact social du sport. Très engagés sur le sujet à Sport et Citoyenneté, nous avons l’ambition de créer un réseau européen de mesure de l’impact social du sport qui nous permettra d’avancer sur la question. À l’avenir, nous continuerons de travailler sur le sujet et de confronter les méthodes et les opinions …

Sophie Lopez au micro de Cécile Dauguet


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *