Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Background

Untitled (Corner piece) de Robert Morris – 3 minutes pour une œuvre

Écrit par sur 28 mai 2022

La sculpture Untitled (Corner Piece) de Robert Morris est faite d’un triangle équilatéral en contreplaqué peint en gris et placé dans le coin d’une pièce. Ce mystérieux objet d’environ 1m98 sur 2m74, est issu d’une série sans-titre créée en 1964 et exposée la même année à la Green Gallery de New York. À l’image des autres oeuvres de la série, celle que nous appellerons Corner Piece est dépourvue de toute distraction étrangère. Cette sculpture géométrique simple, sans couleur, disposée de manière parfaitement équilibrée est l’incarnation même du pur et de l’essentiel.

Parlons, pour commencer, de la production de cette oeuvre, qui est assez symptomatique du travail global de Morris. Son hostilité à l’idée que « la main de l’artiste » définirait à elle seule la compétence et le style de l’individu, explique en grosse partie les choix suivants : le matériau et le processus de fabrication. L’oeuvre est faite de contreplaqué peint. Bien loin des matériaux traditionnels de sculpture, c’est d’un matériau de construction modeste dont s’empare Morris Mais, pour aller plus loin encore dans sa démarche, il fait fabriquer ses productions selon ses spécifications. Cette pratique révolutionnaire, à la limite de l’insolence, repousse les limites de la quête de l’essentiel. La réalité matérielle de l’oeuvre seule n’a ainsi plus de valeur. Cela remet donc en question la notion de création et de destruction. Untitled (Corner Piece), peut être re-fabriquée à chaque fois qu’elle doit être exposée.

Mais dans ce cas, quel est l’objectif ?

Cette oeuvre pose la question de la relation physique et temporelle du spectateur avec l’objet sculptural dans l’espace. En d’autres termes, l’objet n’est rien sans l’espace et le spectateur. Il s’agit d’une communication entre les trois entités. C’est pour cette raison que l’oeuvre est à taille humaine, pour qu’un dialogue, voire une danse puissent s’opérer. Le penchant de Robert Morris pour la mise en scène et la performance ne font qu’appuyer cette démarche…

Une émission proposée par Thomas Lefebvre


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *