Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme musical

06:50 07:00

Background

Aux Pays-Bas le gouvernement ne confine pas !

Written by on 19 mars 2020

D’un pays à l’autre l’attitude à tenir face au Covid19 diffère. A l’inverse de la France, l’Italie ou l’Espagne, les Pays-Bas ont fait le choix de ne pas confiner la population préférant qu’elle puisse développer des défenses immunitaires. Des mesures barrières ont été mises en place comme l’utilisation de gel hydralcoolique ou la prise de la température systématique le matin à l’entrée de certaines entreprises.

Une autre approche face à la crise, une autre approche de la médecine qui est à découvrir avec le témoignage d’Emilie, nantaise installée aux Pays-Bas.

Quel regard vos proches portent sur ce positionnement des Pays-Bas au moment où les autres pays européens ferment leurs frontières ?
La communauté francophone ne comprend pas, de ce que je vois sur les groupes facebook francophones. Les personnes de nationalité dont les pays sont confinés, par exemple les Italiens, les Espagnols, beaucoup sont un peu choqués et se disent que dans quelques jours, ils vont nous annoncer le confinement total, que ce n’est pas possible. Ils vont voir que ça n’a pas marché, que le nombre de cas va exploser.

Mes collègues ne se positionnent pas trop. De mon point de vue je trouve que les Hollandais sont un peu plus disciplinés que les Français par exemple en termes de règles. Je me dis peut-être que ça va aider. Les avis sont mitigés, il y en a qui ne réalisent pas trop, d’autres qui sont inquiets et le disent depuis quelques temps déjà et d’autres qui suivent juste les règles en essayant de sortir le moins possible mais en continuant de vivre.


Le système médical n’a rien à voir. Selon la formule bien connue ici en France pour les antibiotiques, les médicaments ne sont pas automatiques au Pays-Bas ?
Oui c’est une toute autre approche. Je travaille dans un laboratoire pour l’agroalimentaire mais il y aussi une partie pharmaceutique. Parfois on étudie les antibiotiques et on voit que la France est un des premiers pays à consommer des antibiotiques et ici aux Pays-Bas c’est vraiment l’opposé.
De ce que j’ai expérimenté personnellement, si on est malade, ils vont attendre que ce soit un peu plus grave pour vraiment agir.

Par exemple si on parle d’un virus, comme une gastro, en France ils vont nous donner des médicaments pour stopper la diarrhée ou les vomissements, pas aux Pays-Bas. Mon ami a été malade pendant deux jours, j’ai appelé une nuit et on m’a répondu : si après cinq jours ça continue venez nous voir…donc seulement après cinq jours…mais pas au moment où j’ai appelé ! Si j’ai un rhume ou une sinusite, on me répond de rester au chaud et de prendre du doliprane. Si on vient avec des problèmes graves ou respiratoires on recevra tous les soins nécessaires.


Ici quand on est malade on n’a pas besoin de justificatif. Si tu es malade tu appelles juste ton manager, tu lui dis je suis malade je ne pourrai pas venir travailler aujourd’hui. On n’a pas besoin d’arrêt de travail.


Pour tout ce qui est spécialiste, il faut qu’on aille voir notre généraliste pour avoir une référence pour avoir accès à un spécialiste. C’est aussi un peu le même système en France, mais chez nous on peut toujours avoir un rendez-vous directement avec un gynécologue ou un dermato, qui sera plus ou moins pris en charge, mais ça reste une possibilité. Aux Pays-Bas sans référence je n’ai pas réussi parce qu’ils trouvaient que mon cas n’était pas assez grave pour aller voir un spécialiste. C’est vrai que l’approche médicale est un peu différente aux Pays-Bas.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *