Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Programme musical

16:00 18:00

Background

Pour les personnes âgées, l’isolement continue

Écrit par sur 16 avril 2020

Lundi, dans son allocution aux Français, Emmanuel Macron a demandé aux personnes les plus vulnérables et à celles souffrant de maladies chroniques, de rester confinées à la maison même après le 11 mai, date d’un possible début de déconfinement. Parmi ces personnes, les plus âgées d’entre nous, se retrouvent isolés de leur famille et de leurs proches. Une situation difficile à vivre, qu’Alice, travailleuse en Ehpad, nous racontait déjà il y a un peu plus d’une semaine. Actuellement en chômage partiel, elle continue malgré tout d’entretenir une relation avec les personnes dont elle a la charge.

“La plupart du temps au téléphone, ils me disent que le moral n’est pas bon. On arrive à s’occuper mais c’est vide. Il y a des gens qui avaient leur famille tous les jours. Souvent à cet âge-là et dans les établissements, les ressources ce sont les familles quand il y en a et c’est un peu ce qui permet de continuer à vivre.”

“Il y en a qui sont sourds donc le téléphone ce n’est pas la peine. Il y en a du jour au lendemain où les ponts ont été coupés avec les familles. Il n’y a plus de contact. Ils ne peuvent pas les voir au travers d’une vitre, ils sont coupés du monde. Il y a une dame la semaine dernière apparemment qui n’a vraiment pas été bien, parce que son fils venait le matin, sa fille l’après-midi et du jour au lendemain, elle se retrouve avec personne.”

“Moralement, psychologiquement, je pense que l’impact va être énorme. Déjà quand je suis partie, il n’y avait pas encore le confinement total et il y avait une ambiance pesante. En partant je me suis dit, ils ne vont pas mourir du corona mais de dépression !”

Au sein de la Commission européenne, le message est le même. Ursula von der Leyen, a déclaré que “Sans vaccin il faut limiter autant que possible les contacts des seniors” et que “Les enfants et les jeunes jouiront plus tôt de davantage de liberté de mouvement que les personnes âgées et celles avec des antécédents médicaux”. En France, comme dans la plupart des pays européens les visites aux personnes âgées sont vivement déconseillées voir interdites puisque les plus de 60 ans font partie des groupes à risque et qu’il s’agit de les préserver.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *