Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Background

Dans les coulisses du festival du cinéma espagnol de Nantes

Écrit par sur 1 avril 2021

Depuis le 25 mars dernier se déroule l’édition 2021 du festival du cinéma espagnol de Nantes. Mais conditions sanitaires obligent, les lieux de rendez-vous incontournables comme le théâtre Graslin, le cinéma Katorza ou encore l’espace Cosmopolis sont vides de tout spectateur cette année. Ce qui n’empêche pas toute l’équipe du festival de donner toute son énergie pour que cette édition en ligne se déroule au mieux.

Nous avons rencontré Paul Buffeteau, Responsable Médiation tout public du festival pour nous décrire ces coulisses un peu particulières et les difficultés qui en découlent : “Ce qui a été le plus difficile ça a été en fait de faire basculer le festival d’un format en présentiel  à un format en ligne parce qu’on est tous habitués à travailler en présentiel donc là il a fallu trouver des solutions, utiliser des outils un petit peu nouveau pour nous.

Et surtout vivre l’expérience d’un festival sans public ! Mais finalement cette édition, quel goût a t-elle ? “Elle a un goût très particulier parce que le festival du cinéma espagnol de Nantes c’est avant tout un festival de public, de rencontres, d’échanges, de partages, de moments comme ça entre les invités et avec les bénévoles, les spectateurs habitués, les spectateurs d’un jour… donc ça c’est qu’il n’y a plus mais on trouve d’autres formes pour échanger avec les spectateurs.

Et parmi les nouveaux formats pour continuer d’échanger avec le public et faire vivre ce festival, il y a les rencontres avec les réalisateurs et réalisatrices. “Exactement, c’est un autre format que celui que le public connaît habituellement. Là c’est un format plus intime aussi c’était l’objectif de ces rencontres et en plus, un autre avantage, c’est que tous les invités ont pu participer. Parce qu’il y a des habitués habituellement qui sont pris. Si je prends l’exemple de Pilar Palomero qui est la réalisatrice d’un film en compétition Las Ninas, qui est en train de faire la pré production de son prochain film, qui a gagné les Goyas il n’y a pas très longtemps donc qui est très très sollicitée en ce moment. C’est peut-être une personne qui n’aurait pas pu être là si le festival avait eu lieu en présentiel donc c’est un point positif de ces rencontres à distance.

Des avantages au distanciel qui permettent de garder le contact avec le public qui est au rendez-vous ! “On a aussi des prix du public qui permettent aux spectateurs de participer aux compétitions. Donc on voit que les gens participent beaucoup malgré tout et c’est l’objectif qu’on avait cette année c’est de pouvoir maintenir le plus d’événements parallèles aux projections comme on le fait d’habitude et je pense que ce pari là est réussi. Ça a demandé beaucoup de travail mais on a réussi à maintenir des choses malgré tout donc ça c’est vraiment super.

Un pari réussi pour l’équipe du festival qui a mis toute son énergie pour que l’évènement puisse avoir lieu. Et pour en profiter, vous pouvez réserver vos places sur le site du festival jusqu’au dimanche 4 avril.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *