Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Turning the page

15:00 16:00

Background

Le quotidien du Secours Populaire Français à Nantes

Écrit par sur 26 avril 2021

Après une histoire tourmentée qui a duré 5 ans, la Fédération de Loire-Atlantique du Secours Populaire Français a enfin un nouveau siège. Danielle Alexandre, secrétaire général de la Fédération 44, nous a fait visiter.

Le quotidien du Secours Populaire Français à Nantes

Le nouveau bâtiment est notamment doté d’une salle d’attente pour les personnes accueillies, “pour qu’elles n’attendent pas dehors”, comme l’illustre Danielle Alexandre. 

La distribution alimentaire est “la porte d’entrée”, la première forme de soutien que reçoivent les personnes s’adressant au SPF. Mais l’aide fournie par l’organisation va bien au-delà :  ateliers de lecture, organisation de vacances, puériculture, services de soins de beauté… Dans tous les domaines, le secours populaire tend les bras aux plus démunis à Nantes et partout en France. Ce soutien se révèle d’autant plus important en ce moment de crise, où le public du Secours Populaire s’est forcément agrandi : “Évidemment, la crise nous a donné une augmentation des personnes accueillies, avec un public différent. Des gens qui n’étaient pas forcément en grande précarité mais qui se débrouillaient avec un petit boulot aujourd’hui se retrouvent basculés de l’autre côté. Beaucoup d’étudiants, aussi, poussent la porte”, comme le constate Danielle.

La crise sanitaire comme moteur de solidarité

En effet, pendant la crise, on a pu remarquer un véritable élan de solidarité en France et partout dans le monde.  Chacun.e s’est rendu compte de la vulnérabilité dans laquelle la pandémie nous a plongés. Davantage de personnes et d’entreprises ont ainsi souhaité prêter main forte aux organisations telles que le Secours populaire. Pendant le premier confinement, les entreprises alimentaires ont manifesté énormément de solidarité au SPF, qui a ainsi pu créer des partenariats nouveaux. Qui plus est, au niveau des dons, les citoyens “ont été très généreux”, et les collectivités, de leur côté, ont répondu présent. “Le département, la Région, la Mairie de Nantes nous aident à plusieurs reprises”, se félicite la secrétaire générale de la Fédération 44. 

Une solidarité qui s’exprime donc à tout niveau. D’ailleurs, la crise sanitaire a sans aucun doute joué un rôle dans les débats sur le maintien du fonds d’aide aux plus démunis, le FEAD, un dispositif européen de solidarité. Après une forte mobilisation des quatre associations qui distribuent cette aide, dont le secours populaire, les institutions européennes ont voté pour le maintien de ce dispositif jusqu’à 2027. L’enveloppe financière du FEAD a été quasiment doublée, et pour la France le montant s’élève désormais à 870 millions sur 7 ans. Le secours populaire est en première ligne pour aider les plus démunis grâce à ces fonds : le premier pas pour bâtir une société plus juste. 

Et si vous aussi, vous souhaitez vous impliquer, rendez-vous sur secourspopulaire.fr !


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *