Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Background

La Folle Journée 2021 : Bach et Mozart envahissent Nantes de grâce et lumière

Écrit par sur 20 mai 2021

On ne peut pas désespérer de l’humanité en sachant que Mozart était un homme”. Ainsi parlait Albert Einstein. En ce moment où il est, hélas, plus facile de tomber dans le désespoir et la solitude, le festival de musique classique, La Folle Journée de Nantes met Mozart et Bach au coeur de son édition 2021. Reportée deux fois en raison du contexte sanitaire, la Folle Journée est prête à accueillir le public en présentiel du 28 au 30 mai. 

La Folle Journée 2021 : Bach et Mozart envahissent Nantes de grâce et lumière

Depuis sa création en 1995, ce festival nantais a pour but de favoriser un accès plus large à la musique classique. Grâce à des tarifs solidaires et à ses actions pédagogiques, la Folle Journée est attentive aux publics éloignés, aux scolaires et aux jeunes, comme le détaille Eric Montant, Directeur Général de La Folle Journée : “Sur une année normale, on a beaucoup d’actions directes vers les publics jeunes, qui soient très jeunes ou dans les collèges et les lycées. À la fois, c’est des actions d’achat d’instruments ou de rencontres privés pour eux, etc.

Cette année, la pandémie a malheureusement empêché beaucoup de ces initiatives, mais Eric Montant espère pouvoir les reprendre au plus vite : “on est tout à fait confiant sur le fait que dès l’édition prochaine on ouisse mettre en oeuvre toutes ces actions qui sont l’apanage habitual de la Folle Journée de Nantes”. 

Plus que jamais, la musique classique peut aider les jeunes

Malgré l’absence de ces actions pédagogiques et solidaires cette année, les jeunes restent une cible privilégiée du festival.  En effet, la programmation de cette édition propose de traverser cette période si trouble au travers de la musique classique. Et ceci grâce aux œuvres tout particulièrement bouleversantes et révélatrices de Bach et Mozart. René Martin, directeur artistique de la Folle Journée, explique comment les jeunes, en situation de grande précarité en ce moment, peuvent retrouver de l’espoir et de la confiance sur les notes de ces deux compositeurs : “c’est une musique d’une grâce inouïe, qui vous donne un sens de la beauté de la vie. Plus que jamais aujourd’hui, ma musique classique peut aider les jeunes, et on est là pour les accueillir à la Folle Journée. S’ils souhaitent venir, ils peuvent venir écouter des oeuvres magnifiques”.

En outre, grâce à un tarif unique allant de 5 à 25 euros, les concerts de la Folle journée restent largement accessibles. La billetterie ouvrira ce vendredi 21 mai à 18h, les fauteuils de la Cité des Congrès, où le festival se déroulera, ont été dépoussiérés : la Folle Journée n’attend que son public, pour un moment partagé de musique et d’émotion.

Crédit photo : Sofia Pavanini


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *