Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Background

Saint Lazare, mode upcyclée à Tourcoing

Écrit par sur 3 décembre 2021

Avec sa marque Saint Lazare basée à Tourcoing, Capucine Thiriez crée des accessoires de mode haut de gamme issus de l’upcycling.

À mi-chemin entre Roubaix et Tourcoing, la marque Saint Lazare a investi les locaux d’Euramaterials pour se développer aux côtés d’autres entreprises évoluant dans le secteur du textile et de la transformation des matériaux. Des portefeuilles réalisés en lance à incendie en passant par les sacoches d’ordinateur portable fabriquées avec des chutes de feutrine de TGV, chaque produit de la marque est made in France et provient d’une source différente, bien souvent inattendue. C’est en effet le principe de l’upcycling (ou surcyclage en français). Ce nouveau mode de consommation vise à réutiliser n’importe quelle matière pour créer de nouveaux objets. Autant de valeurs que Saint Lazare affiche fièrement.

Si Saint Lazare tente de faire de la mode haut de gamme, verte, vegan et locale, l’ensemble du secteur est loin d’être aussi vertueux.

La mode, un secteur assombri par la pollution et l’exploitation

Quand on regarde l’industrie du textile dans son ensemble, produire un vêtement made in France respectueux de l’environnement tout en rémunérant convenablement les petites mains, coûte plus cher que de lui faire faire le tour du monde.

Dans un article publié fin 2020, l’organisation internationale Oxfam explique qu’un jean vendu à bas prix en magasin laisse derrière lui une empreinte écologique et sociale bien plus forte qu’il n’y paraît. C’est seulement après que les matières premières ont été envoyées d’Afrique en Asie pour être transformées en textile, puis en Europe de l’Est pour être emballées, que les vêtements arrivent en rayon. Oxfam souligne d’ailleurs les abus de la marque Zara, qui avec 12 000 nouveaux produits par an, parvient à sortir une collection toutes les deux semaines.

Côté consommateurs, ce sont les Belges qui achètent le plus de vêtements, et qui par conséquent en jettent aussi le plus : environ 12 kilos par an et par foyer. Au total, plus de 130 milliards de vêtements sont consommés chaque année dans le monde.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *