Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Accents d’Europe

06:30 06:50

Background

Schubert : le compositeur de la convivialité

Écrit par sur 26 janvier 2022

La Folle Journée de Nantes, consacrée à Schubert, se déroule à compter de ce mercredi et jusqu’à dimanche à la Cité des Congrès de Nantes. Schubert le voyageur, figure emblématique du romantisme allemand, nous propose un voyage immobile au travers de sa musique. Entretien avec Renée Martin, créateur et directeur de la Folle Journée

Schubert le voyageur c’est plutôt un titre allemand, le Wanderer. Schubert c’est une musique immobile, une espèce de quête intérieure, un voyage intérieur finalement. Parce que Schubert n’a jamais voyagé. Il a quitté Vienne en Autriche, pour aller en vacances chez des amis à 100 kilomètres, mais ce n’est pas quelqu’un qui est allé dans beaucoup de pays d’Europe.

C’est quelqu’un qui aime la nature, aime se promener et dépeint des paysages. C’est un voyageur immobile. Et peut-être au fond les plus beaux voyages, ce sont ceux qu’on fait quand on est chez soi, autour de chez soi, et qu’on perçoit toute la richesse de la nature. C’est un peu ça Schubert.

Assez bien adapté à l’époque actuelle..

Oui c’est pourquoi j’ai choisi Schubert. Après cinq confinements successifs, où nous avons été empêché de voir nos amis, de partager de la musique ensemble, de boire une bonne bouteille de vin, de se voir à Noël, pour un anniversaire, je pense que le compositeur idéal c’est Schubert.

Sa musique est une musique fraternelle et la musique de Schubert a toujours été composée entre amis. Au bord de Vienne vous avez des vignes, et autour vous avez des tavernes. Schubert tous les soirs étaient dans ces tavernes, avec des poètes, avec des musiciens et composait des oeuvres pour ses amis artistes.

Il est mort à 31 ans en laissant des centaines de compositions

Il laisse près de 1 000 oeuvres et il n’a jamais été joué de son vivant ! Une centaine d’oeuvres a été éditée de son vivant. Son frère Ferdinand rencontre Schumann et lui donne tous les manuscrits de Schubert. Schumann est émerveillé par cette musique. A son tour il donne des manuscrits à Mendelssohn, qui va créer les symphonies et à Brahms trente ans plus tard. Brahms est ébloui par le talent de ce compositeur. C’est Brahms qui va publier le premier catalogue officiel de Schubert.

C’est grâce à Brahms que seront jouées les sonates pour piano et toute la musique de chambre de Schubert. Au début du XXe siècle, dans les années 20, des grands pianistes découvrent cette musique et commencent à la jouer en concert. Et aujourd’hui tous les pianistes jouent des sonates de Schubert. Il a fallu presque 100 ans pour que les oeuvres de Schubert soient jouées.

Il a fallu une cinquantaine d’années pour qu’on mesure l’importance capitale de Schubert. Alors qu’aujourd’hui quand on parle des plus grands compositeurs de la musique, c’est Bach, Mozart, Beethoven et Schubert.”

Propos recueillis par Cécile Dauguet


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *