Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Programme musical

00:00 06:30

Background

Hommage à l’Abbé Pierre, 68 ans après son appel et une misère sociale encore actuelle

Écrit par sur 9 février 2022

La ville de Nantes a rendu hommage le premier février à l’Abbé Pierre, prêtre français très connu pour sa bienveillance et ses actions pour combattre l’exclusion sociale et la misère en France. L’Abbé Pierre a désormais une place qui porte son nom sur l’île de Nantes, pour honorer le travail de cet homme.

À travers sa création du mouvement Emmaüs, qui réunit des associations de solidarité, il a diffusé son message d’inclusion partout en France, et dans le monde entier avec Emmaüs International.

La place est située près du village solidaire des cinq ponts, initié par l’association Les Eaux Vives pour répondre aux besoins spécifiques et complexes des personnes en situation de grande exclusion. Un lieu qui a le but d’inclure les gens marginalisés et de leur fournir un espace accueillant, ce qui semble réfléchir le message de l’Abbé Pierre lui-même.

Je ne sais pas comment on pourra faire qu’il n’y a plus de pauvres en France. L’appel de l’Abbé Pierre, c’était il y a 68 ans. Mais aujourd’hui, nous en sommes au même point. Il y a toujours des gens qui dorment dans la rue, le coût de la vie augmente et il reste très difficile de trouver un logement.

Catherine Girard, vice-président d’Emmaüs, nous explique les enjeux principaux auxquels Emmaüs doit faire face aujourd’hui

La misère, elle est partout. L’Union européenne doit pouvoir prendre sa place dans cette problématique. Mais elle le fait déjà par certains biais, notamment avec le vote récent des droits sociaux de la part de l’UE.

Abbassia Hakem, adjointe à la maire de Nantes, déléguée aux solidarités et à l’inclusion sociale

Le Mouvement Emmaüs a toujours besoin de nouvelles personnes à ses côtés, si le travaille bénévolat vous parle, dirigez-vous sur le site de l’organisation.

Reportage réalisé par Maya Szaniecki de l’Académie euradio


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *