Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Programme musical

00:00 06:30

Background

Aujourd’hui en Europe – Jeudi 10 février

Écrit par sur 10 février 2022

L’essentiel de l’actualité européenne du jour :

  • Diminution des inégalités entres les territoires de l’Union
  • Hongrie : nouvelles élections législatives en avril prochain
  • 20e édition de la Semaine européenne des villes et des régions

Diminution des inégalités entres les territoires de l’Union

Commençons ce journal en revenant sur une apparente bonne nouvelle : mercredi 9 février la Commission européenne a publié un nouveau rapport montrant que les inégalités entre les territoires de l’Union diminuent.

Oui, selon ce rapport publié tous les trois ans, la cohésion s’améliore en Europe, ou autrement dit les disparités sociales et économiques entre les régions diminuent, notamment grâce au financement du Fonds de cohésion de l’UE. Mercredi le commissaire à l’emploi Nicolas Schmit l’a rappelé : “la pandémie a accru le risque d’inégalités dans les territoires de l’Union” depuis 2020, mais malgré cela, le rapport montre que l’écart entre les territoires les moins développés et les plus riches s’est réduit de 3,5%, et le nombre de personnes menacées de pauvreté et d’exclusion sociale a diminué de 17 millions durant la dernière décennie.

Un rapprochement qui n’est pas entièrement synonyme d’une amélioration.

Oui, si on entre un peu plus dans les détails, le rapport note que les territoires d’Europe de l’Est rattrapent leur retard par rapport au reste de l’Union, mais au sein de chacun de ces Etats, la croissance n’a pas été la même partout et les écarts internes entre régions plus ou moins dynamiques augmentent. De la même manière, la cohésion s’est améliorée ou l’écart entre les pays de l’UE s’est réduit en raison de la croissance de certains pays, mais également à cause d’une stagnation voire d’un déclin économique depuis 2020 dans d’autres régions, notamment du Sud de l’Union.

Une des annonces positives de ce rapport, c’est le fait que le PIB par habitant des régions moins développées de l’UE devrait augmenter de près de 5% d’ici à 2023.

Oui, la politique de cohésion sociale et territoriale de l’UE est devenue la première politique de l’Union en termes de budget pour la période 2021-2027, et le plan de relance NextGeneration EU en a fait une de ses priorités. 

Même avant la mise en place de ce programme, l’activation du programme React-EU en décembre 2020 avait permis le versement de plus de 50 milliards d’euros pour soutenir la reprise après la pandémie. Cette semaine, la commissaire à la cohésion et aux réformes Elisa Ferreira a salué la publication de ce nouveau rapport et en a profité pour appeler à mettre en œuvre au plus vite les programmes de fonds européens destinés à la cohésion des territoires.

Hongrie : nouvelles élections législatives en avril prochain

Dirigeons-nous à présent en Hongrie, où le pays se prépare à organiser de nouvelles élections législatives en avril prochain. Un scrutin qui suscite l’inquiétude notamment de l’OSCE, l’organisation pour la sécurité et la coopération en Europe

Oui Thomas, dans un rapport publié le 4 février dernier, l’OSCE préconise l’envoi de 218 observateurs pour encadrer le déroulement de ce scrutin en Hongrie prévu le 3 avril 2022. Si cette demande est mise à exécution, les observateurs seront déployés dans neuf grandes villes hongroises, lorsque le premier ministre sortant Viktor Orban tentera d’obtenir un quatrième mandat pour diriger le gouvernement national. Face à lui, une coalition d’opposition menée par un candidat unique : c’est le chrétien-démocrate Péter Marki-Zay

Que craint l’OSCE exactement ? 

L’enjeu est ici d’assurer la transparence de l’élection lors de cette journée, puis du décompte des voix et de l’annonce des résultats. Concrètement, l’OSCE a inscrit dans son rapport vouloir éviter -je cite- “d’éventuelles intimidations d’électeurs ou des achats de votes”. Selon l’organisation internationale, un contrôle externe de ce scrutin ne sera pas non plus de trop pour assurer un déroulement pacifique de cette journée, alors qu’un référendum anti-LGBT pour la protection de l’enfance est prévu en parallèle des éléctions législatives.

Déjà lors des dernières élections en Hongrie en 2018, des soupçons de fraude et de pressions électorales avaient été relevés.

Tout à fait, et l’ONG Unhack Democracy va même plus loin en affirmant que, sans ces fraudes électorales, le Fidesz, le parti de Viktor Orban n’aurait pas obtenu la majorité au Parlement en 2018. Par conséquent, cette fois-ci, une vingtaine d’ONG hongroises ont sollicité en janvier l’OSCE pour demander une surveillance approfondie de cette élection. Le gouvernement hongrois, quant à lui, a estimé n’avoir rien à cacher : la ministre de la Justice Judit Varga a affirmé que “les collaborateurs de l’OSCE pourront être témoins d’un scrutin libre, propre et démocratique”.

20e édition de la Semaine européenne des villes et des régions

Concluons ce journal en évoquant le travail du Comité européen des régions. Cette assemblée consultative représentant le million d’élus locaux et régionaux de l’Union européenne a tenu le 3 février dernier une réunion de lancement de la 20e édition de la Semaine européenne des villes et des régions.

Oui Thomas, une réunion de lancement qui a rassemblé plus de 500 participants souhaitant prendre part à cette semaine des régions et des villes co-organisée par le Comité et la Commission européenne. A cette occasion, un appel à partenaires a été lancé pour encourager de nouveaux projets de développement entre acteurs régionaux européens. 

La Semaine européenne des régions et des villes est la plus grande manifestation annuelle consacrée à la politique régionale. 

Oui, son objectif est de mettre en valeur une gouvernance européenne à plusieurs niveaux, et d’encourager les acteurs locaux et régionaux à développer plus de liens entre eux. Cette semaine est ouverte aux représentants élus mais aussi aux fonctionnaires, aux universitaires et aux représentants de la société civile. La dernière édition qui s’est tenue en octobre 2021 a ainsi rassemblé plus de 10 000 participants de toute l’Europe.

Quel sera le programme de cette édition 2022 ?

Cette fois-ci, la Semaine des régions et des villes se centrera sur quatre thèmes principaux : la transition verte, la cohésion territoriale, la transition numérique, et soutien à la jeunesse, 2022 ayant été désignée “année européenne de la jeunesse”. Des événements majeurs seront également prévus pour marquer le 20e anniversaire de ce rassemblement des acteurs régionaux européens.

Thomas Kox – Romain L’Hostis

Tous les journaux “Aujourd’hui en Europe” sont disponibles ici


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *