Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Background

Les villes actives et le projet PACTE – L’Europe c’est du sport #19

Écrit par sur 1 mars 2022

Chaque mardi sur euradio, le Think tank Sport et Citoyenneté propose un regard sur l’impact social du sport en Europe : handicap, gouvernance, égalité des genres, sédentarité, inclusion sociale … c’est aussi du sport !

On retrouve cette semaine Clara Gauthier, de Sport et Citoyenneté, pour nous parler des villes actives. En effet, vous mentionniez un projet nommé PACTE la semaine dernière, sur ce sujet. Que pouvez-vous nous en dire ?

Sport et citoyenneté a lancé en 2018 son projet PACTE qui s’adresse directement aux villes. Il est soutenu par l’Union européenne et rassemble des associations de villes, des experts et des scientifiques de 7 pays européens.

Ce projet Pacte, qui signifie « Promouvoir les villes actives dans toute l’Europe »   se concentre sur les taux d’activité physique à travers l’Europe sur la création de villes active. 

Une ville active est une municipalité qui donne la priorité à l’activité physique comme solution et permet et soutient ses citoyens à être physiquement actifs dans leur vie de tous les jours.
Une ville active est une ville prospère et plus attrayante avec des citoyens actifs, vivant dans des communautés dynamiques et saines !

Nous, on se concentre sur 4 piliers où les actions les plus efficaces peuvent être ciblées :

  • Gouvernance : Nous nous sommes rapidement aperçus que la plupart des employés municipaux, des décideurs, des personnalités politiques et des citoyens ne sont pas conscients de ce potentiel ni des éléments existants dans leurs communautés. Il est donc important que les décideurs aient pleinement conscience du problème et que les solutions apportées soient comprises par tous. 
  • Sur le plan des écoles, on parle d’éducation active qui vise à multiplier et à améliorer les possibilités de pratiquer une activité physique avant, pendant et après les temps scolaires. 
  • Du côté de l’emploi en s’intéressant aux employeurs qui offrent des possibilités de sport et d’activité physique à leurs employés
  • Et pour finir la mobilité active, qui repose sur l’activité physique de l’être humain pour se déplacer, comme la marche et l’utilisation du vélo comme modes de transport.

Ces milieux correspondent aux endroits où les citoyens passent la majeure partie de leur vie quotidienne et sont facilement accessibles.

D’accord, et si vous avez bien identifiés les acteurs, quels étaient vos objectifs concrets ? 

L’objectif est simple : accompagner les villes afin de les sensibiliser, les informer, les aider à planifier et promouvoir l’activité physique sur leurs territoires. 

Dans le cadre de ce projet, une enquête a tout d’abord permis d’identifier les meilleures pratiques, mais aussi d’identifier les besoins communs en matière de promotion de l’activité physique. 

C’est exactement pour cette raison que nous avons conçu une matrice interactive. Cet outil en ligne permet à chaque municipalité de développer un plan d’action personnalisé pour se transformer en une ville active. Cette matrice facile à utiliser invite les municipalités à s’évaluer par rapport à des initiatives et actions déjà mises en place, à identifier les éléments pertinents et, finalement, à élaborer leur propre approche de la ville active. Les résultats sont immédiatement présentés sous la forme d’un plan d’action. 

En résumé, un outil simple, facile d’accès qui permet de soutenir les municipalités à développer pleinement leur potentiel en tant que fournisseurs accessibles d’un mode de vie actif et sain pour tous les citoyens.

Et enfin, question primordiale, avez-vous réussi ?

Alors oui et non. La matrice est un formidable outil que de nombreuses villes ont utilisé. Même si le projet est arrivé à son terme, la Matrice perdurera et continuera d’aider les villes et les municipalités à devenir plus actives et à mettre en œuvre leurs stratégies de ville active. Nous avons également rassemblé de nombreuses parties prenantes et partenaires afin de coopérer pour trouver des solutions concrètes à nos objectifs communs. 

Toutefois, nous n’avons pas accompagnement précisément des villes dans la mise en place concrète de leur plan d’action., ni mesurer l’impact sur les citoyens. Ce sera entre autres l’objet de notre nouveau projet, PACTE+, qui nous le savons depuis hier, sera notre nouveau projet financé par le programme ERASMUS+ de la Commission européenne. 

Ce nouveau projet aura pour objectif un suivi des villes qui mettent en place notre méthodologie et l’évaluation de l’impact que cela a sur les populations. Nous vous invitons donc à suivre l’évolution de ce projet qui durera 3 ans !

Clara Gauthier au micro de Laurence Aubron


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *