Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Background

Le Parlement européen exige un embargo total sur les importations d’énergies fossiles en provenance de Russie

Écrit par sur 8 avril 2022

Dans le cadre de la session plénière du Parlement européen qui s’est tenue à Strasbourg du 4 au 7 avril 2022, les eurodéputés ont adopté une résolution appelant à des mesures punitives supplémentaires à l’encontre de la Russie.

Par 513 voix pour, 22 contre et 19 abstentions, les députés européens réunis en plénière à Strasbourg ont adopté jeudi 7 avril une résolution appelant à renforcer les sanctions contre Moscou, exigeant notamment un “embargo total sur les importations de pétrole, de charbon, de combustible nucléaire et de gaz en provenance de Russie”.

“Il faut aller plus loin avec un embargo sur le pétrole et sur le gaz”

Lors du débat qui s’est tenu la veille de l’adoption de cette résolution, les députés ont exprimé leur indignation à la suite des atrocités commises par les forces armées russes en Ukraine, notamment dans les villes de Boutcha et Irpin, et exigé que les auteurs de ces crimes répondent de leurs actes. Ils ont également appelé, de concert, à de nouvelles sanctions à l’encontre du régime de Poutine et de ses alliés, jugeant les sanctions prises par l’UE jusqu’ici insuffisantes. Comme l’a indiqué Stéphane Séjourné, président du groupe Renew Europe.

Même des eurodéputés allemands, comme Michael Gahler (PPE), ont appelé de leurs vœux un embargo qui ne se limite pas au charbon, mais qui s’étende au pétrole et au gaz, et ce malgré la dépendance de l’Allemagne au gaz russe (qui représente 40% de sa consommation, raison pour laquelle le gouvernement allemand, mais aussi l’industrie et les grands syndicats allemands s’opposent jusqu’ici au bannissement du gaz russe).

“Des sanctions supplémentaires doivent être prises”, a également estimé Manon Aubry. La coprésidente du groupe de la Gauche au Parlement européen a notamment appelé l’UE à “exiger des paradis fiscaux européens la liste des oligarques russes qui y détiennent des avoirs”.

L’UE a annoncé une nouvelle série de sanctions contre Moscou

Jeudi soir, quelques heures après l’adoption au Parlement européen de la résolution exigeant le renforcement des sanctions contre la Russie, l’UE a annoncé une nouvelle salve de sanctions contre Moscou – la cinquième depuis le début de la guerre en Ukraine – comprenant un embargo sur le charbon en provenance de Russie, le gel des avoirs des banques russes, la fermeture des ports européens aux navires russes, et des sanctions à l’encontre des oligarques et des acteurs de la propagande russe. Les 27 n’ont toutefois pas réussi à se mettre d’accord sur l’arrêt des importations de gaz et pétrole russes, mais de nouvelles discussions devraient avoir lieu dans les prochains jours.

Une réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne est programmée le 11 avril 2022 à Luxembourg et un sommet européen extraordinaire consacré au conflit en Ukraine, à la situation économique et à la défense européenne est prévu “fin avril début mai”, ont indiqué les services du Haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *