L'Europe vue d'ici

À Nantes, un datacenter flottant sur la Loire pour limiter l'impact écologique du cloud- L'Europe vue d'ici #28

À Nantes, un datacenter flottant sur la Loire pour limiter l'impact écologique du cloud- L'Europe vue d'ici #28

Chaque mardi à 19h30, euradio vous donne rendez-vous pour L’Europe vue d’ici (Europe from here), 10 minutes consacrées aux grands sujets qui font bouger la société européenne. Environnement, économie, santé, démocratie, droits humains… Thomas Rocher part à la rencontre des acteurs institutionnels et des citoyen·nes, pour comprendre comment les grands enjeux européens résonnent sur les territoires. Une émission en coproduction avec Euranet Plus, le réseau de radios européennes.


Quel est l'impact environnemental des datacenters en Europe ? Pas évident de répondre à cette question. Le cloud, ce sont des datacenters tous différents les uns des autres, des réseaux... Des utilisateurs aux administrations, en passant les scientifiques, chacun peine à tracer le chemin de nos données et les émissions qui y sont liées. 

Lorraine de Montenay, consultante et co-rédactrice de la plus importante étude sur l'impact du numérique en Europe témoigne : "Dans notre étude, nous avons commencé par vouloir savoir combien de datacenters il y avait en Europe. On a posé la question à des institutions européennes, des institutions françaises, mais personne n'a pu nous donner la réponse"

On peut malgré tout identifier les principaux postes d'impact environnemental des datacenters : la construction, les consommations liées au bâtiment et les consommations liées à la partie informatisée (refroidissement par l'eau par exemple).

Ainsi, l'étude coordonnée par Lorraine de Montenay révèle que le cloud est responsable de 18% des impacts environnementaux liés au numérique en Europe. 

Des enjeux pris en compte au niveau européen

Selon le média d'information Politico, la commission européenne travaillerait sur un label qui renseignera sur les consommations énergétiques des datacenters européens. Il pourrait être mis en place dès 2025

Ce projet de texte fait suite à une étude menée par la commission en 2020, qui estime que la consommation électrique des datacenters augmentera de 20% d'ici à 2030 pour atteindre 99TWh. Le cloud représenterait ainsi plus de 3% de la demande d'électricité européenne

Penser un nouveau modèle pour le cloud : le projet DENV-R à Nantes

Comment répondre à ces enjeux et anticiper les impacts futurs liés au développement du cloud ? Maxime Rozier et Vincent Le Breton ont imaginé une alternative, en repensant complètement le cloud, d'un point de vue technique mais aussi organisationnel. Leur solution : de petites unités en réseau, locales et flottantes.

Les datacenters de DENV-R utiliseront l'eau pour refroidir leur systèmes. Un premier démonstrateur verra le jour en 2023 sur la Loire. 

L'objectif est de mailler le territoire avec ces datacenters d'un nouveau genre, au plus près des utilisateurs, pour permettre notamment d'éviter la concentration d'unités très énergivores comme c'est le cas dans les grandes métropoles européennes aujourd'hui. Faciles à déployer, ces embarcations seront moins émettrices lors de leur construction qu'un datacenter en béton. Les plateformes pourront être utilisées pour produire de l'énergie renouvelable. Enfin, dernier avantage, et non des moindres : ces datacenters utiliseront le pouvoir naturel de l'eau pour refroidir leurs systèmes. L'équipe envisage ainsi une diminution de 40 % de consommation d'énergie par rapport à un centre de données classique. Un premier démonstrateur verra le jour sur la Loire à Nantes en juin 2023. 

Avec : 

  • Lorraine de Montenay, consultante et formatrice en transformation numérique responsable (Paris)
  • Vincent Le Breton, PDG de DENV-R (Rennes)

Un programme en coproduction avec euranet plus