Le drone, une activité qui prend son envol

Le drone, une activité qui prend son envol

De drôles de bourdonnement s'entendent au dessus du vignoble nantais. Nous retrouvons en cours de pilotage de drone. Thomas, l'instructeur, guide ses élèves dans quelques manoeuvres délicates.

L'activité est en plein expansion. C'est un secteur porteur où les applications se multiplient. S'il y a quelques années, les drones étaient essentiellement destinés à l'audiovisuel, ils deviennent désormais incontournables dans de multiples domaines.

La Commission européenne prévoit que d'ici 2035, le secteur européen du drone emploiera plus de 100 000 personnes et aura un impact économique supérieur à 10 milliards d'euros par an. Une augmentation sensible du nombre de drone en circulation qui a récemment incité le législateur à s'emparer de la question pour harmoniser les règles au niveau européen.

En 2019, la Commission a adopté deux règlements entrés en vigueur au premier janvier 2021. Ils établissent des classes de drone et mettent en place des règles spécifiques. Par exemple, des hauteurs de survol de personnes ou de zones commerciales pour certaines classes de drone. La réglementation s'est également efforcée d'harmoniser le contenu de la formation des pilotes au niveau européen.

On fait des exercices exprès comme savoir maintenir un drone au cas où nos futurs pilotes ont un problème technique particulier et afin de pouvoir ramener le drone, savoir réagir.

Thomas, instructeur
 class=

Reportage réalisé par Thomas Rocher