L'UE sort les griffes sur le commerce extérieur

L'UE sort les griffes sur le commerce extérieur

Depuis le 1er janvier, la France a pris la présidence du Conseil de l'Union Européenne. De nombreux sujets seront mis sur la table jusqu'en juin par Emmanuel Macron afin de tenter de réformer l'Union Européenne. Et parmi ses priorités, figurent de nouvelles règles pour le commerce extérieur.

Emmanuel Macron, capitaine du navire Europe

Le président français souhaite une Europe forte économiquement face aux grandes puissances que sont la Russie, la Chine, le Brésil ou les États-Unis. Pour cela, Emmanuel Macron veut changer les règles du jeu économique en empêchant les entreprises et états tiers d'investir facilement sur le continent. Un changement d'attitude et de dogme de la part l'UE qui n'est pas sans rappeler celui d'un certain Donald Trump lors de son élection à la tête des Etats-Unis en 2016. En clair, si les entreprises européennes n'ont pas la possibilité d'accéder facilement aux marchés des pays hors UE, alors ces derniers n'auront pas de passe-droit non plus sur le Vieux Continent. Décryptage de ce retour en force du protectionnisme économique avec Olivier Beddeleem, spécialiste du droit des affaires européen à l'EHDEC de Lille.

Photo : Ville du Havre