Evaristo : un exilé espagnol devenu peintre à Lyon

Evaristo : un exilé espagnol devenu peintre à Lyon

Le Fort de Vaise accueille en ce moment l'exposition "Evaristo, au-delà du trait : reflets d’âmes".  Un parcours rétrospectif sur cet exilé espagnol qui a fui la guerre civile avant de trouver refuge à Lyon. Né en Espagne en 1923 dans la Province de Tarragone (Catalogne), Evaristo Estivill a échappé au franquisme et s'est réfugié en France. Il part en 1937 avec sa famille avant d'arriver en 1945 à Lyon et de se lancer pleinement dans son art.

Inclassable dans les grands courants de l’Histoire de l’Art et pourvu d’un talent pour le dessin, Evaristo n’a pas eu peur d’exprimer au travers de ses œuvres, la condition humaine, la cruauté de la guerre et la beauté de la vie à laquelle ne pouvait s’attacher qu’un message d’espoir.

Une exposition rétrospective où l'on peut admirer une centaine d'œuvres en tous genres : des tableaux, des dessins à l'encre de Chine, des collages, des sculptures à partir de souches d'olivier ou encore de pierres volcaniques.