Révision des traités, fin de l'unanimité, élargissement... Mario Draghi appelle à réformer l'UE

Révision des traités, fin de l'unanimité, élargissement... Mario Draghi appelle à réformer l'UE

Dans le cadre de la session plénière du Parlement européen qui s'est tenue à Strasbourg du 2 au 5 mai 2022, le Premier ministre italien Mario Draghi a présenté aux eurodéputés son point de vue sur l'état de l'UE et sa vision pour l'avenir de l'Europe.

Réformer l'UE et ses institutions à travers une refonte des traités

Lors de son discours dans l'hémicycle strasbourgeois ce mardi 3 mai, Mario Draghi a salué les défis relevés par l'Union européenne ces dernières années, notamment pendant la pandémie avec "la campagne de vaccination la plus imposante de l'Histoire récente" et la mise en place dès juillet 2020 d'un plan de relance européen baptisé NextGenerationEU, "le premier grand projet européen de reconstruction pour répondre aux exigences de chacun" (doté de plus de 700 milliards d'euros, ce fonds a été mis en place pour aider les États membres à réparer les dommages économiques et sociaux causés par la pandémie).

Mais le Premier ministre italien a également reconnu que les "institutions [européennes actuelles] sont inadaptées à la réalité que nous connaissons aujourd'hui". D'où la nécessité, selon lui, d'un "fédéralisme pragmatique et idéal" et d'une "révision des traités" européens. Une déclaration largement applaudie par les eurodéputés.

Mettre fin à l'unanimité

Puis, l'ancien président de la Banque centrale européenne (2011-2019) a appelé à "accélérer l'intégration européenne" (au sens d'approfondissement) pour faire face aux nombreuses crises que traverse l'Europe : la guerre en Ukraine, la hausse des prix de l’énergie et l’afflux de réfugiés, arguant que "chacune de ces crises nécessite une réponse forte de l'Union européenne". Concrètement, en matière de défense par exemple, il préconise la tenue d’une conférence pour que les Européens coordonnent leurs efforts militaires. "Nos dépenses de sécurité sont environ trois fois supérieures à celles de la Russie, mais elles sont réparties en 146 systèmes de défense. Les États-Unis n’en ont que 34", a-t-il indiqué avant d'ajouter qu'il fallait accompagner ces efforts d'une politique étrangère avec des décisions prises à la majorité qualifiée et non plus à l'unanimité.

Élargir l'Union européenne en intégrant l'Ukraine et les Balkans occidentaux

M. Draghi a aussi appelé de ses vœux un "nouvel élan" pour l'élargissement de l'Union européenne, plaidant pour "une Ukraine dans l'UE", mais aussi pour l'adhésion de l'Albanie et de la Macédoine du Nord et pour la reprise des négociations avec la Serbie, le Montenegro, le Kosovo et la Bosnie-Herzégovine.

Politique énergétique de l'UE : "nous devons nous tourner vers le Sud"

Enfin, évoquant la politique énergétique de l'UE, le Premier ministre italien a parlé d'un "tournant géopolitique" estimant qu'à l'avenir "l'Europe doit se tourner vers la Méditerranée", non seulement pour s'approvisionner en gaz, mais aussi en raison des opportunités d'investissements dans les énergies renouvelables en Afrique et au Moyen-Orient.