Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

L’AfterWork

17:00 19:00

Background

Les retraités en Europe: les exemples de la France et de l’Italie

Written by on 17 novembre 2020

Les retraités français qui décident de vivre à l’étranger augmentent d’année en année. En accueillant près de 20 000 d’entre eux, le Portugal est devenu leur destination préférée. Ces retraités français s’installent le long des côtes sud, en Algarve et à Lisbonne, pour la douceur du climat et leur qualité de vie. Le Portugal a aussi favorisé l’accueil des retraités par le “statut de résident non-habituel”, une mesure fiscale très avantageuse, comme nous l’explique Cécile Gonçalves, Directrice Associée de “Maison Portugal”, une agence immobilière spécialisée dans l’installation des francophones au Portugal.

Ce statut est un aménagement: si vous vous vous installez au Portugal et que vous n’avez pas été résidents les 5 dernières années, vous bénéficiez par exemple d’une exonération de certains revenus perçus à l’étranger ou un taux forfaitaire de 10% sur votre pension de retraite du privé, donc c’est très avantageux.

Non seulement les retraités français, mais aussi les Italiens s’installent au Portugal et ailleurs en Europe, notamment en Bulgarie, en Grèce, en Ukraine et en Albanie. Ce dernier pays en particulier est une destination en croissance et le covid n’a pas du tout ralenti le chiffre d’affaires, selon Valentino Coletto, Directeur de “Reframed”, agence qui aide les italiens à s’installer en Europe et dans le monde.

En réalité, les demandes que nous avions pré-covid étaient d’environ 300 à 350 par mois. Ce qui nous a le plus surpris, c’est que les volumes n’ont pas du tout diminué. Un pays qui favorise l’acclimatation est par exemple l’Albanie, qui est très proche et considérée comme une terre amie. En effet, environ 800 000 Albanais parlent l’italien couramment pour le travail, donc en général le règlement est très rapide et même le marché immobilier albanais s’est développé.

Les raisons de cette émigration ne sont pas purement économiques comme on pourrait le penser: la découverte de langues et de cultures différentes, le désir de changer de vie et de voir des endroits éloignés sont les principales raisons qui poussent les retraités européens à l’étranger.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *