Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme musical

00:00 06:30

Background

CircusLink – Eurêka 21

Written by on 3 février 2021

Chaque semaine, en partenariat avec les équipes d’Eurêka 21euradio revient sur les bonnes pratiques européennes en matière de développement durable et de coopération territoriale.

Cette semaine, découvrez le projet “CircusLink“. Le principe ? Promouvoir la mobilité des entreprises de cirque en Europe.

Pour en parler, nous recevons Simon Carrara, directeur adjoint d’ARCHAOS et coordinateur du projet européen CircusLink.

L’association ARCHAOS (PACA) est une compagnie de création emblématique du cirque contemporain fondée en 1986. Implantée à Marseille depuis le début des années 2000, Archaos a été labellisée Pôle National Cirque par le Ministère de la Culture en 2012.

Le Pôle accueille de nombreuses compagnies en résidence et développe un projet de formation, d’insertion professionnelle et de diffusion. Il inscrit cette dynamique auprès de différents publics de la métropole marseillaise.

Genèse du projet

Grâce au projet Télécirque qu’elle développe depuis plusieurs années, Archaos a un lien fort avec le numérique. Dans ce contexte, l’association a également voulu développer un projet collaboratif au niveau européen. De cette envie est né le projet CircusLink.

Le projet CircusLink est co-financé par le programme Europe Créative (programme culture de l’Union européenne). Il a pour ambition de “développer la mobilité des artiste et des compagnies de cirque en Europe.

L’idée, c’est de leur mettre à disposition des espaces de visibilité dans les festivals des différents partenaires du projet. Et également de construire une plateforme numérique qui permet à ces compagnies et aux programmateurs de travailler de manière plus efficace sur l’organisation de tournées mutualisées et plus éco-responsables“.

Comme le précise Simon Carrara, le projet vise également à éviter que les compagnies réalisent des tournés en étoile, c’est-à-dire par exemple de faire une date en Pologne, une au Portugal, puis une en Grande Bretagne. A l’inverse, les tournées seraient concertées entre les différents opérateurs, de manière à ce que le sytème soit plus économique, efficient, efficace et avec un impact positif sur l’environnement.

Un projet de coopération à petite échelle

Simon Carrara souligne cependant qu’il s’agit d’un projet de coopération à petite échelle. “On commence le projet à quelques partenaires et on va l’ouvrir ensuite au reste de la profession“.

Le projet compte actuellement 4 partenaires :

  • Archaos (France) – initiateur et coordinateur du projet
  • Festival Vaudeville Rendez-Vous (Portugal)
  • Festival Letní Letná (République Tchèque)
  • Festival Dynamo (Danemark)

A chaque pays est associée une compagnie: Cirque la Compagnie (France), Erva Daninha (Portugal), Right Way Down (Danemark/Suède) et Losers Cirque Company (République Tchèque); avec l’idée de ne pas travailler uniquement entre opérateurs mais main dans la main avec les compagnies.

Pour en apprendre plus sur le projet CircusLink, rendez-vous ici.

Interwiew réalisée par Laurence Aubron / montage: Cécile Dauguet

Crédits photo : CircusLink

Toutes les chroniques d’Eurêka 21 sont à retrouver ici


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *