Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Background

Réouverture des terrasses : derrière les coulisses d’une brasserie nantaise

Écrit par sur 19 mai 2021

Après plusieurs mois de confinements plus au moins stricts, L’Europe se déconfine progressivement. En Italie par exemple, dans 14 régions sur 20, on retrouve le plaisir de prendre un verre, pour le moment uniquement en terrasse. Au Royaume-Uni, en revanche, les bars et restaurants peuvent servir les clients à l’intérieur aussi, depuis ce lundi.

Réouverture des terrasses : derrière les coulisses d’une brasserie nantaise

Et en France, une étape importante du déconfinement s’achève aujourd’hui. En ce 19 mai tant attendu, le couvre-feu est décalé à 21h. Ce jour marque aussi plusieurs réouvertures : celle des commerces dits non-essentiels, des lieux culturels et des terrasses de bars, cafés et restaurants, toujours dans la limite de 6 personnes.

Au cœur de Nantes, la Brasserie Chez les filles prépare sa terrasse pour accueillir les clients. Sophie, gérante de la brasserie, explique que son équipe s’est occupée différemment pendant les mois de fermeture, plutôt que de se concentrer sur la vente à emporter : “On a préféré rester chez nous, refaire les peintures, se réorganiser, faire une nouvelle carte, refaire la terrasse… On a fait en sorte de pouvoir accueillir les clients de la meilleure façon qui soit. On a pensé aussi aux vegans : on a des planches pour les vegans, des salades, des plats adaptés“.

Après un long arrêt, la réouverture ne se fait pas sans préoccupations : “On a l’impression d’ouvrir un nouveau restaurant“, raconte Sophie. “Cette pause a été longue. Physiquement et intellectuellement, cela a été compliqué, donc là on est quand-même en stress“. Du stress qui est dû aux nombreuses difficultés de fourniture des matières premières, comme le détaille Laurent, chef de cuisine à Chez Les Filles : “C’est tout un process qui s’est arrêté, des producteurs, aux cultivateurs… Il va falloir mettre toute une économie en place, une économie des gestation des produits, de la viande, des poissons, des légumes : il va falloir que tout le monde puisse se réapprovisionner pour que nous, on puisse se réapprovisionner et satisfaire le client. C’est compliqué, c’est comme faire un nouveau métier“.

D’après Laurent, ce processus de réapprovisionnement aura besoin de quelques mois pour se remettre en route, car pour le moment, la situation sanitaire demeure incertaine. Mais malgré tout, les restaurateurs et les clients se réjouissent de cette réouverture partielle.

Crédit photo : Sofia Pavanini


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *