Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Background

NANTES AU FUTUR : retour en podcasts sur le projet européen MySMART Life

Écrit par sur 6 août 2021

Une série de podcasts réalisée par l’Académie euradio

Episode 1 : le projet mySMARTLife

En 2016, un projet de transformation des villes européennes est lancé. C’est le projet mySMARTLife. Il est coordonné par le Cartif technology center, un centre espagnol de recherches appliquées dans des activités de transfert de technologies. mySMARTLife est une réponse à un appel à projets lancé par la Commission européenne, dans le cadre du programme européen “Horizon 2020”.

mySMARTLife vise à expérimenter des projets innovants dans trois villes-pilotes, ou lighthouses cities, Nantes (France), Hambourg (Allemagne) et Helsinki (Finlande) dans le but de promouvoir la transition écologique. Le projet est financé à hauteur de 18 millions d’euros par l’Union européenne.

“Nantes au futur” vous emmène à travers neuf épisodes à la découverte de projets innovants mis en place dans la ville de Nantes. 

Merci à nos intervenant.es :

  • Ruben Garcia Pajares, coordinateur du projet mySMARTLife et membre du Cartif technology center.
  • Benoît Cuvelier, coordinateur du projet mySMARTLife à Nantes Métropole (2016-2021)
  • Maria Viitanen, coordinatrice du projet mySMARTLife à Helsinki
  • Julian Sahr, coordinateur du projet mySMARTLife à Hambourg
  • Guillaume Chanson, coordinateur du projet mySMARTLife à Nantes Métropole (2021-2022).

Épisode 2 : EBusway

Vingt-deux bus articulés 100% électriques sont venus remplacer les véhicules du Busway de Nantes. Cette ligne, mise en place en 2006, relie le centre ville et le sud de la Loire.

C’est une ligne “à haut niveau de service” : un bus circule toutes les 3 minutes en période de pointe, et une voie leur est complètement réservée sur l’ensemble du parcours. Désormais, elle est plus respectueuse de l’environnement et… silencieuse. Près de 40 000 passagers sont transportés par jour. On monte à bord avec Damien Garrigue, qui a porté le projet pour Nantes Métropole. 

Merci à notre intervenant :

  • Damien Garrigue, chef du projet e-Busway au département des mobilités de Nantes Métropole.

Épisode 3 : le Datalab Énergie

Utiliser les données numériques pour réaliser des économies d’énergie, c’est la mission confiée au Datalab Énergie, lancé à Nantes dans le cadre du projet européen mySMARTLife.

En 2016, Nantes Métropole s’associe avec Enedis région et Atlanpole, un incubateur régional labellisé par le Ministère de la Recherche et de l’Innovation. L’exploitation des données énergétiques transmises par les compteurs des bâtiments et équipements de la métropole permet de favoriser la réduction de la consommation énergétique de ces installations publiques et ainsi d’en optimiser l’usage.

Merci à nos intervenants :

  • David Le Chenadec, responsable de l’agence numérique et innovation chez Enedis
  • Simon Boisserpe, conseiller en développement de l’innovation numérique à Atlanpole
  • Guillaume Chanson, animateur du Datalab Energie à Nantes Métropole.

Épisode 4 : Trempez les ordinateurs dans l’huile, ça vous fera une eau sanitaire toute chaude

Dans le sous-sol d’un immeuble de l’île de Nantes, Nantes Métropole se livre à de drôles d’expériences. Dans un caisson, quelques ordinateurs tournent… dans de l’huile.

Alors, Luc Stéphan, directeur innovation à Nantes Métropole Habitat, n’a pas l’intention de les faire frire, mais plutôt de récupérer la chaleur qu’ils dégagent. Pendant qu’ils réalisent des calculs pour un studio de dessin animé ou une université par exemple, l’huile caloportante transmet la chaleur qu’ils dégagent au réseau d’eau chaude du bâtiment. Zoom sur la chaudière numérique, une solution étonnante de récupération de la chaleur fatale produite par les data-centers. 

Merci à nos intervenants :

  • Luc Stéphan, directeur innovation à Nantes Métropole Habitat
  • Christophe Perron, président et co-fondateur de Neutral-IT.

Épisode 5 : Recherche autour du réseau de chaleur Centre-Loire Ile-de-Nantes

Le réseau de chaleur Centre-Loire Ile-de-Nantes, c’est ce gigantesque enchevêtrement de canalisations qui quadrille une partie de la Cité des Ducs.

En tout, ce ne sont pas moins de 85 km de tuyaux qui transportent de la chaleur produite en amont dans une chaufferie. Dans le cadre du projet européen mySMARTLife, Nantes Métropole s’est associée à l’IMT Atlantique, une école d’ingénieur.es nantaise, pour modéliser l’installation. Grâce à des capteurs installés tout au long du réseau, les pertes d’énergie ont pu être détectées et des solutions proposées pour optimiser et étendre le réseau. 

Merci à nos intervenants :

  • Philippe Weisz, responsable du pôle Réseau d’Énergie à Nantes Métropole
  • Pierrick Haurant, enseignant-chercheur à l’IMT Atlantique.

Épisode 6 : Nantes Métropole investit ses toits pour lutter contre le réchauffement climatique

C’est l’objectif affiché par la métropole : 100% des toits nantais seront utiles d’ici 2030. Panneaux solaires, moquette solaire, film transparent organique… Une multitude d’options s’offrent à la ville pour rentabiliser ces espaces.

On découvre une centrale solaire, sur le toit de la piscine Petite Amazonie, dans le centre de Nantes. Sur une cinquantaine de mètres carrés, les panneaux se dorent la pilule pour aider le réseau à produire l’énergie nécessaire pour alimenter la Piscine. Claire Bernard de Courville, responsable du projet, guide la visite. 

Merci à nos intervenant.es :

  • Claire Bernard de Courville, responsable de la mission développement durable rattachée au département bâti de Nantes Métropole 
  • Arthur Parlier, étudiant-chercheur à l’Icam 
  • Natacha Javalet, cheffe de projet à Engie Ineo.

Épisode 7 : Navette autonome

Entre 2018 et 2019, dans le cadre du projet européen mySMARTLife, une navette autonome est expérimentée sur les bords de Loire.

Ce drôle de petit véhicule, capable de circuler sans chauffeur à son bord, est une innovation du groupe lyonnais Navya. Une évaluation menée par le Cerema, le Centre d’études sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement, a permis de dégager les forces et les faiblesses de cette navette autonome. Retour sur cette expérimentation. 

Merci à nos intervenants :

  • Gilles Farge, responsable mission d’appui à la Direction des services de mobilité chez Nantes Métropole
  • Pierre Nouaille, chargé de projet au Cerema-Ouest
  • Guillaume Costeseque, chargé d’étude au Cerema-Ouest.

Épisode 8 : Nantes Métropole accompagne la rénovation énergétique des habitations

Comme pour les lave-linges, les habitations aussi ont leur note. De A pour les bons élèves, à G pour les plus énergivores, tous n’ont pas le même impact sur l’environnement.

Nantes Métropole et Engie mettent en œuvre la rénovation énergétique de maisons individuelles et de copropriétés. Pour les habitants qui réalisent ces transformations, le bénéfice est double : un plus grand confort de vie, et des factures énergétiques moins salées. Marion Gégot et Natacha Javalet nous parlent de la mise en œuvre de cette action et des aides financières disponibles. 

Merci à nos intervenantes :

  • Natacha Javalet, cheffe de projet à Engie Ineo
  • Marion Gégot, conseillère énergie / environnement au sein de Nantes Métropole.

Épisode 9 : Développement d’une extension de la Plateforme Urbaine de Données de Nantes Métropole

A l’heure où la question de la collecte de données est un sujet brûlant, le dernier épisode de “Nantes au futur” vous propose de plonger au cœur du projet européen de “Plateforme Urbaine de Données”.

Une plateforme urbaine de données, c’est une plateforme de services qui met à la disposition des collectivités, des données transformées et valorisées et donc directement utilisables.

Dans le cadre du projet mySMARTLife, Nantes Métropole s’associe au groupe Engie pour développer une Plateforme Urbaine de Données.

L’idée est de collecter les données émises par les bâtiments et équipements publics de la collectivité, afin de les réunir en une plateforme unique. Nantes Métropole disposait déjà d’un système d’information, avant ce projet de plateforme urbaine, mais il s’agissait essentiellement de données de gestion. Le projet mySMARTLife est venu étendre ce système d’information en y intégrant des données nouvelles issues des actions de terrain, menées dans le cadre de ce projet européen.

Dans ce projet, la métropole et Engie travaillent main dans la main avec les deux autres villes du projet : Hambourg et Helsinki, sous la houlette du Cartif technology center, le centre espagnol de recherche appliquée.

Les trois villes ont donc planché sur le sujet pendant trois ans, le temps de trouver le bon format de plateforme urbaine. Cette plateforme urbaine répond ainsi à trois consignes fixées par l’Union européenne : la transparence des données, c’est-à-dire que c’est la collectivité qui conserve la propriété de ces données. 

Vient ensuite une exigence d’interopérabilité. L’interopérabilité, c’est la capacité de systèmes, d’appareils ou d’éléments informatiques différents à fonctionner ensemble et à partager des informations. Les trois plateformes, de Hambourg, Nantes et Helsinki doivent pouvoir communiquer ensemble, grâce à l’élaboration d’un langage commun. Ce langage commun, c’est justement la plateforme urbaine de données. 

Le dernier mot d’ordre, c’est la production d’indicateurs pour évaluer le projet. Ces indicateurs seront ensuite transmis à la Commission européenne. Ils permettront d’observer  l’impact des actions menées dans le cadre du projet mySMARTLife dans la transition écologique des trois villes associées.

Une fois la plateforme urbaine imaginée, les données ont commencé à être collectées dès 2018 et la plateforme a pu être activée dès décembre 2019, après trois ans de travail. Par exemple, les données émises par les capteurs installés dans le réseau de chaleur, autre action du projet mySMARTLife, permettent de diagnostiquer les pertes de chaleur du réseau. 

Ce projet d’une Plateforme Urbaine de Données est financé à 70% par l’UE. Les 30% restants sont à la charge des porteurs du projet.

Merci à nos intervenants :

  • Daniel Atlan, chef de projets chez Ineo Solutions Digitales
  • Daniel Atlan, chef de projets chez Ineo Solutions Digitales
  • Jean-Gildas Scouarnec, chef de projet Plateforme Urbaine de Données à Nantes Métropole.

Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *