Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Programme musical

00:00 06:30

Background

Le journal indépendant russe “Novaïa Gazeta” se reforme à Riga – EuropaNova

Écrit par sur 22 avril 2022

Depuis ses débuts en 2003, EuropaNova nourrit le débat d’idées et accompagne les grandes échéances européennes : élections européennes de 2004 et 2009, débat sur le projet de Constitution de 2005, Conseils européennes, grandes échéances électorales nationales, présidences successives du Conseil, traité de Lisbonne ainsi que les multiples crises que nous connaissons.

La raison d’être d’EuropaNova est ainsi de rapprocher citoyens et institutions, tout en fournissant des analyses sérieuses aux grands enjeux qui se posent aujourd’hui à l’Union européenne.

Pour revenir sur l’actualité européenne de la semaine, le journal indépendant russe « Novaïa Gazeta” s’est refondé à l’extérieur de son pays, à Riga en Lettonie …

Et bien oui, pour mieux comprendre les raisons, il faut revenir au mois de mars dernier, durant lequel la Douma, chambre basse du Parlement russe, avait adopté une nouvelle loi sur les médias punissant jusqu’à quinze ans de prison toute personne propageant des informations qui visent à discréditer les forces armées russes.

Quel a été le sort de Novaïa Gazeta face à cette loi ?

À la fin du mois de mars, le journal indépendant  avait décidé de suspendre son activité après deux avertissements de l’autorité russe de contrôle des médias. 

S’il était admis que l’équipe était prête à poursuivre le travail, sous un autre nom, c’est la prudence et la protection des journalistes qui fût prônée.

C’est la raison pour laquelle le journal s’est refondé à l’extérieur des frontières russes ?

Tout à fait, quelques semaines après avoir suspendu son activité, les journalistes du média indépendant ont refondé leur rédaction hors de la Russie, intitulée « Novaïa Gazeta Europe ». Le site a été mis en ligne ce mercredi 20 avril.

Le média a, par ailleurs, indiqué sur Twitter : “Nous sommes ici pour vous dire ce qui se passe dans notre pays. Désormais, vous pouvez lire des nouvelles et des histoires sans censure (…) en anglais et en russe ».

Côté géopolitique, revenons sur la place particulière qu’occupe la Turquie dans le conflit actuel en Ukraine…

Rappelez-vous Cécile, le 29 mars dernier, se tenaient les pourparlers entre les délégations russes et ukrainiennes à Istanbul. Certains médias ont qualifié la Turquie « d’équilibriste » dans les relations avec les principales puissances parties directes ou indirectes du conflit.

Et pour quelles raisons ?

Et bien d’un côté, France TV info estime que ce rôle de médiateur de la Turquie relève du rapprochement avec Moscou et Kiev.

Premièrement, la Turquie tend à s’émanciper de l’influence occidentale, notamment depuis la fin de la guerre froide, en vue d’assurer de bonnes relations avec la Russie. Cela s’exprime par exemple par l’acquisition en 2017 de missiles russes de défense antiaérien, choix incompatible avec le système de l’OTAN.

Et du côté ukrainien ?

La Turquie s’est aussi rapprochée de l’Ukraine ces dernières années, notamment par la forme d’un partenariat militaire en 2019.

Selon un article du European Council on Foreign Relations, Ankara a également tenu à servir de médiateur pour des raisons internes et vis-à-vis de l’UE…

Que nous indique ce présent article ?

Que la Turquie dispose de peu de marge de manœuvre en matière de sanctions. L’économie turque étant dans une situation complexe, à un an des élections présidentielles.

De plus, entretenir de bonnes relations avec l’Ukraine peut aussi être « un moyen de se mettre en valeur par rapport à l’UE et l’OTAN », précise Aurélien Denizeau à France Culture. La guerre pourrait offrir l’opportunité pour le pays de réparer les relations avec l’Occident…

Pour terminer, s’est tenue le 14 avril dernier à Palau la conférence internationale sur les océans, durant laquelle l’Union européenne a annoncé son engagement en faveur de la protection des océans…

Tout à fait, cette conférence fut un moment clé pour les représentants des pays, de la société civile et de l’industrie, en vue de trouver des solutions pour gérer de manière durable les ressources maritimes, accroître la résilience des océans face aux changements climatiques, et la qualité de ceux-ci pour les prochaines générations.

L’Union européenne a émis une liste de quarante-quatre engagements pour la période 2020-2022, qui couvrent tous les thèmes de la conférence internationale, tels que les zones maritimes protégées, la lutte contre la pollution marine, la création d’économies bleues durables etc. Un engagement européen qui s’élève à près d’un milliard d’euros.

Quels sont les exemples d’engagements de l’UE pour la protection des océans ?

À titre d’exemple, il faut retenir que près de 500 millions d’euros seront consacrés à la recherche, au développement et au financement d’entreprises émergentes qui œuvrent à la protection des océans, pour la période 2021-2023.

Merci Nericia, à la semaine prochaine ! 

Merci à vous, chers auditeurs n’hésitez pas à vous rendre sur le site internet d’EuropaNova pour approfondir les sujets abordés cette semaine dans notre newsletter : Europe Info Hebdo. A la semaine prochaine !

Rendez-vous sur le site internet d’EuropaNova pour approfondir les sujets abordés cette semaine dans leur newsletter.

Nericia Nzingoula au micro de Cécile Dauguet


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *