Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Background

Activités physiques et sportives à l’école à travers l’Europe – L’Europe c’est du sport #29

Écrit par sur 17 mai 2022

Chaque mardi sur euradio, le Think tank Sport et Citoyenneté propose un regard sur l’impact social du sport en Europe : handicap, gouvernance, égalité des genres, sédentarité, inclusion sociale… c’est aussi du sport !

Nous retrouvons aujourd’hui Eva Jacomet, de Sport et Citoyenneté pour une nouvelle chronique sur les liens entre sport et école, vous évoquiez l’importance du sport pour l’éducation et sa place sur les temps scolaires, ce sont des enjeux qui s’imposent à l’ensemble des pays européens.

Exactement ! On constate que le développement de l’activité physique et sportive des plus jeunes sur les temps scolaires et périscolaires, c’est une priorité des politiques sportives largement partagée au sein des pays de l’Union Européenne. 

Depuis plusieurs années on voit également émerger le concept de « littératie physique », soit l’acquisition dès le plus jeune âge de compétences de base en matière de motricité et de mouvements et le fait d’adopter l’habitude de pratiquer dans son quotidien une activité sportive. 

L’école a évidemment un grand rôle à jouer pour acquérir ces bonnes habitudes !

Mais alors, par quels moyens l’école peut-elle contribuer à inscrire l’activité sportive dans le quotidien de tous dès l’enfance ? 

En accordant plus de temps à la pratique physique et sportive dans le cursus scolaire, c’est par exemple ce qui est fait au Danemark. Depuis une réforme de 2014, 45 minutes de pratique physique et sportive sont obligatoires à l’école. 

Mais c’est aussi, plus largement, repenser le fonctionnement de l’école pour encourager l’activité physique et sportive des enfants. Prenons l’exemple du programme « L’école en mouvement » en Estonie qui concernait en 2021, 147 écoles estoniennes. Il a été élaboré par les Ministères de l’Education, des Affaires sociales avec l’aide du Mobility Lab de l’université de Tartu.

Pour encourager l’activité sportive des enfants, le programme propose aux élèves et enseignants l’apprentissage actif, on enseigne les matières traditionnelles mais en incitant les élèves à bouger. Le projet incite de plus, à favoriser sur les temps de récréation, les activités sportives. Tout cela implique aussi de repenser des espaces scolaires plus propices au sport, de la cour de récréation jusqu’aux salles de cours.

Le rôle de l’école pour encourager l’activité physique et sportive ne s’arrête pas aux murs de l’école, le programme « L’école en mouvement » incite aussi les déplacements actifs entre le lieu de vie et l’école.

Justement sur ce dernier aspect, comment on peut inciter les enfants à adopter ces modes de déplacements plus actifs ?

Il y a plusieurs facteurs, il est évidemment nécessaire de sécuriser les trajets entre le lieu de vie et l’école et les abords de l’école, d’installer les infrastructures nécessaires pour garer les vélos. Cela passe aussi par la sensibilisation des parents et des enfants. 

Reprenons sur ce dernier point, l’exemple d’un projet européen, Trafic Snake Games, qui a été conduit jusqu’en 2017 dans plusieurs pays européens. Pour inciter les élèves à se déplacer à vélo, Trafic Snake Games prenait la forme d’un jeu lancé et conduit par l’enseignant en classe pendant deux semaines. Plus les élèves qui choisissaient de venir à l’école en vélo, en trottinette ou à pied étaient nombreux, plus la classe pouvait progresser dans le jeu et obtenir des récompenses.

Être actif sur le temps périscolaire ça peut être aussi pratiquer une activité sportive sur son temps libre, l’école a encore un rôle à jouer sur ce temps-là ? 

Bien sûr à travers notamment le renforcement des liens entre l’école et les clubs de sport. Plusieurs exemples de projets menés en Europe existent, à l’image du projet « Scuolo aperte allo sport » en Italie, ou le projet « Ecole ouverte » au Danemark. Tous deux proposent notamment des activités sportives dispensés par des éducateurs de différents clubs au sein des infrastructures de l’école, les après-midis de libre ou après les cours. 

Le sport scolaire a aussi un rôle fondamental à jouer pour inciter à la pratique d’une activité physique et sportive, nous aurons l’occasion d’en reparler la semaine prochaine à l’occasion des Gymnasiades, des Jeux internationaux du sport scolaire organisés par la Fédération de Sport Scolaire qui ont lieu actuellement en Normandie.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *