L'Europe vue d'ici

En Bretagne, un service d'autopartage construit par et pour le territoire - L'Europe vue d'ici #27

 En Bretagne, un service d'autopartage construit par et pour le territoire - L'Europe vue d'ici #27

Chaque mardi à 19h30, euradio vous donne rendez-vous pour L’Europe vue d’ici (Europe from here), 10 minutes consacrées aux grands sujets qui font bouger la société européenne. Environnement, économie, santé, démocratie, droits humains… Thomas Rocher part à la rencontre des acteurs institutionnels et des citoyen·nes, pour comprendre comment les grands enjeux européens résonnent sur les territoires. Une émission en coproduction avec Euranet Plus, le réseau de radios européennes.


Cela fait quelques mois qu'elles sillonnent les routes de Plœuc-L'Hermitage en Bretagne. Rosanna, Vitabella et Cerisa, toutes de vert vêtues, ne passent pas inaperçues. Ces trois voitures électriques, qui portent le nom de variétés de pomme de terre de la région, sont mises à la disposition des habitants, en libre service. Sur une demi-journée, ils peuvent se déplacer dans un rayon de 150 km autour de leur commune avec une recharge. 

Répondre à un enjeu de mobilité en zone rurale

Baptisé Tartout Go (un mélange de Gallo et d'anglais signifiant "aller ensemble"), ce dispositif répond à des problèmes de mobilité rencontrés par cette commune rurale de 4200 habitants, dont témoigne le maire Thibaut Guignard : "Nous n'avons pas de bus qui passe toutes les quinze minutes et les gens ont parfois besoin d'aller un peu plus loin que Plœuc-l'Hermitage pour voir un médecin spécialiste, pour faire des achats, pour leurs loisirs".  


Avec Tartout Go, Thibaut Guignard, maire de Plœuc-L'Hermitage, espère répondre aux besoins croissants de mobilité des habitants de sa commune.

La réservation se fait en quelques clics via la plateforme en ligne clem.mobi. "Une fois que l'on a créé son compte, on rentre l'identifiant et le mot de passe. Ensuite, on fait une recherche par emplacement. On remplit la date, l'heure, et on choisit la voiture. C'est vraiment simple, on voit les créneaux de disponibilité et on réserve en sachant le montant que l'on va payer" explique Margot Visdeloup, chargée du projet à la Mairie. 

LEADER, le fonds européen pour le développement des territoires ruraux

Ce service est financé à environ 20% par le programme LEADER. Une enveloppe du FEADER, le deuxième pilier de la PAC, dédiée à la construction de projets par et pour les territoires. "C'est la démarche de développement local par les acteurs locaux" explique Thibault Guignard, qui est également président de l'association LEADER France et bientôt de ELARD, l'association des territoires européens engagés dans LEADER. "On confie aux acteurs locaux une enveloppe de FEADER pour financer les projets de leur territoire. Ce sont les acteurs locaux qui décident où ira l'argent"

30 000 projets ont été financés en France lors de la dernière programmation (2014-2020). Culture, petit enfance, mobilité... Tous types d'initiatives peuvent être financés, dans la mesure où elles répondent à un besoin du territoire : "Presque tout peut être financé par Leader, à condition que cela corresponde à la stratégie locale de développement rédigée en début de programmation" rappelle Thibault Guignard. 

Avec : 

  • Thibault Guignard, maire de Plœuc-L'Hermitage, président de l'association LEADER France
  • Margot Visdeloup, chargée de projet à la Mairie de Plœuc-L'Hermitage

Un programme en coproduction avec euranet plus, le réseau de radios européennes.