L’allemand ne séduit guère les élèves français, et inversement : « C’est inquiétant », selon l'ambassadeur allemand

L’allemand ne séduit guère les élèves français, et inversement : « C’est inquiétant », selon l'ambassadeur allemand

Le 22 janvier, c’était la journée internationale de l’amitié franco-allemande. À cette occasion, nous avons pu rencontrer l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne en France et auprès de Monaco, Hans-Dieter Lucas. Il a aussi été question de la PFUE, du dossier Russie-Ukraine, ou encore de la nouvelle présidente du Parlement européen.