Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Bechamel Chacha

22:00 23:00

Background

Le projet “BioCanteens” – Eurêka 21

Écrit par sur 25 novembre 2020

Chaque semaine, en partenariat avec les équipes d’Eurêka 21euradio revient sur les bonnes pratiques européennes en matière de développement durable et de coopération territoriale.

Cette semaine, découvrez le projet “BioCanteens“, un programme alimentaire 100% bio pour les cantines scolaires.

Pour en parler, nous recevons Thibaud Lalanne, coordinateur à la Maison d’Education à l’Alimentation Durable (MEAD) de Mouans-Sartoux (Alpes Maritimes).

BioCanteens est un projet alimentaire plutôt ambitieux, qui se caractérise par des cantines scolaires 100% bio et majoritairement locales, mais également un passage au 100% bio dans les écoles participantes, qui se fait sans surcoût.

Cela passe notamment par une réduction drastique du gaspillage alimentaire : de 150 grammes jetés par assiette à 30 grammes, en 4 ans; permettant ainsi de réinvestir cette part non dépensée dans une alimentation de meilleure qualité.

En plus de la question d’éducation, le projet alimentaire a aussi beaucoup d’autres dimensions.

C’est un projet qu’on aime appeler écosystémique ou multidimensionnel, parce qu’il touche aussi à la question de la préservation des terres

Thibaud Lalanne

En 2012, la commune de Mouans-Sartoux s’est engagée à tripler les surfaces agricoles communales dans le but de les protéger et d’aider à l’installation d’agriculteurs. “On est donc passé de 40 à 112 ha de terres agricoles sur la commune”.

Au delà de ça, Thibaud Lalanne rappelle que l’alimentation n’est pas une compétence traditionnelle d’une collectivité territoriale, alors que cela concerne tous les habitants, et les collectivités disposent de moyens, comme la commande publique, pour approvisionner ces cantines scolaires.

En 2017, Mouans-Sartoux est reconnue comme bonne pratique au niveau européen, par URBACT, un programme qui vise à favoriser les échanges de bonnes pratiques entre les villes.

La commune a également été retenue pour animer un réseau de transfert de bonnes pratiques et partager son projet alimentaire avec 6 autres collectivités européennes. Ce partage donnera lieu au projet “BioCanteens“, créé en 2018 et qui continue de fonctionner aujourd’hui.

Six autres villes européennes, situées en Belgique, Roumanie, Grèce, Italie, Portugal et Bulgarie, participent ainsi au projet européen «BioCanteens» et bénéficient de l’expérience de Mouans-Sartoux.

Deux ans après la création du projet, a MEAD observe déja des résultats concrets, ce qui est pour Thibaud Lalanne “très enthousiasmant” et “très motivant”.

En parallèle, la ville de Mouans-Sartoux est engagée dans un autre projet européen, nommé Smart Rural 21, un programme qui vise notamment à rendre les villes plus intelligentes, en encourageant les citoyens à autoproduire davantage avec l’aide des nouvelles technologies.

Interwiew réalisée par Laurence Aubron / montage : Cécile Dauguet / Rédaction et mise en page : Pauline Amirault

Pour en apprendre davantage sur le projet alimentaire de Mouans-Sartoux, regardez la vidéo réalisée par la MEAD de la ville :

Toutes les chroniques d’Eurêka 21 sont à retrouver ici

crédits photo: MEAD Mouans-Sartoux


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *