Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Programme musical

22:00 24:00

Background

Le projet “EGAMIX” – Eurêka 21

Écrit par sur 9 décembre 2020

Chaque semaine, en partenariat avec les équipes d’Eurêka 21euradio revient sur les bonnes pratiques européennes en matière de développement durable et de coopération territoriale.

Cette semaine, découvrez le projet “EGAMIX“, un programme de sensibilisation pour l’égalité hommes-femmes, cofinancé par le Fonds social européen (fonds régional).

Pour en parler, nous recevons Eva Chauvet, membre de la Fédération régionale des CIDFF (Centres d’information sur les droits des femmes et des familles) PACA et coordinatrice du projet EGAMIX.

L’objectif général d’EGAMIX c’est d’oeuvrer pour l’égalité et la mixité professionnelle.

Eva Chauvet

Pour y parvenir, la Fédération s’appuie sur des interventions de sensibilisation, déconstruction des stéréotypes de genre et un dispositif d’accompagnement à l’emploi – orienté spécifiquement autour de l’accompagnement de femmes vers la diversification de leurs choix professionnels.

Le projet s’appuie sur 3 axes:

Un premier volet est consacré à l’intervention et à la sensibilisation, essentiellement en milieu scolaire mais aussi auprès de professionnels de la petite enfance et de l’orientation. Ces interventions de quelques heures s’articulent autour de la mixité des métiers, la déconstruction des stéréotypes et l’égalité femmes/hommes.

Le deuxième volet est constitué d’un dispositif d’accompagnement à l’emploi des femmes, avec des ateliers collectifs mais aussi individuels toujours orientés autour de l’image des métiers et la déconstruction des stéréotypes.

Le troisième volet est quant à lui grand public, et consiste à encourager la prise de conscience des inégalités hommes-femmes dans le milieu professionnel.

On a choisi de mettre la sensibilisation au coeur du projet car les stéréotypes liés au genre influencent tous nos comportements tout au long de la vie, qu’ils soient privés ou professionnels.

Eva Chauvet

Pour expliciter ses propos, Eva Chauvet nous donne un exemple très concret: au collège, en continuant à orienter les garçons vers des métiers techniques, manuels ou scientifiques et les filles vers des métiers du soin, de l’attention aux personnes ou davantage administratif, on crée la société de demain, une société dans laquelle il y aura un écart et une différence de traitement entre hommes et femmes, malheureusement au préjudice des femmes qui se retrouveront dans des métiers plus précaires, moins rémunérés et avec moins de perspectives d’évolution.

Pour Eva Chauvet, la force du projet c’est d’abord son volet régional, qui a permis de renforcer les capacités des équipes, de prendre confiance et de voir à travers des échanges de pratiques que les problématiques sont les mêmes partout.

Le projet européen est considéré comme un vrai challenge pour la Fédération qui envisage de se réengager avec un EGAMIX 2, dans lequel la partie sensibilisation serait remplacée par une partie formation d’entreprise. Le dispositif d’accompagnement à l’emploi, qui a fait ses preuves, serait quant à lui maintenu et développé.

Interview réalisée par Laurence Aubron / montage: Cécile Dauguet / Rédaction et mise en page : Pauline Amirault

Pour aller plus loin….

La Frise des Droits des Femmes, nouvel outil pédagogique de sensibilisation des CIDFF, disponible ici

Agir dès la petite enfance, CIDFF Phocéen – Synthèse illustrée du colloque du 19 novembre à Marseille, disponible ici

Toutes les chroniques d’Eurêka 21 sont à retrouver ici


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *