Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Programme musical

16:00 18:00

Background

“Start-up de territoire” – Eurêka 21

Written by on 6 janvier 2021

Chaque semaine, en partenariat avec les équipes d’Eurêka 21euradio revient sur les bonnes pratiques européennes en matière de développement durable et de coopération territoriale.

Cette semaine, découvrez le projet “Start-up de territoire“, une initiative portée par le groupe Archer ayant pour but de créer de nouveaux emplois sur des territoires durement touchés par le chômage. Né à Romans-sur-Isère, le projet a ensuite rapidement été adopté par les villes de Bordeaux, Figeac, Lille, Lons-le-Saunier et Strasbourg.

Pour en parler, nous recevons Jeanne Haltz, coordinatrice de la démarche.

L’initiative Start-up de territoire est née en 2017 à Romans-sur-Isère, une ville fortement touchée par le chômage, suite à l’effondrement de l’industrie de la chaussure, conséquence de la délocalisation des usines de production.

Face à ces pertes massives d’emplois, compétences et savoir-faire, la ville s’est interrogée sur la manière dont elle pourrait redynamiser l’emploi vers des projets ayant un impact positif sur le territoire.

L’intérêt c’est toujours de se dire quels sont les besoins de notre territoire et comment on peut mobiliser des citoyens à trouver des solutions à impact pour le territoire

Jeanne Haltz

La démarche commence toujours par un “moment d’intelligence collective” pendant lequel se rassemblent associations et citoyens de tout âge autour de différents enjeux. Ces soirées doivent permettre à chaque citoyen de s’engager autour d’un enjeu qui lui tient à coeur, pour trouver des solutions à impact positif.

Les participants sont ensuite invités à voter collectivement et sélectionner une dizaine de solutions, parmi toutes celles proposées lors de la première phase. A l’issue de ce vote, l’association propose aux citoyens de s’engager pour le projet qui leur correspond le plus. Les futurs porteurs de projet sont également recrutés lors de cette phase, puis testés pour valider leur concept.

Actuellement, une dizaine de territoires sont engagés sur ce projet, et en termes de résultats, “environ 9000 citoyens se sont engagés autour de la dynamique “Start-up de territoire”. C’est également 129 emplois créés grâce aux soirées remue-méninges citoyens“. Concernant les projets, “il y en a environ 120 qui sont actifs aujourd’hui“, à l’image de BOMA à Strasbourg, qui se donne pour mission de réutiliser les matériaux de bâtiments fermés.

Notre rêve c’est que d’ici 2022 on ait 50 territoires urbains/ruraux qui s’ouvrent

Jeanne Haltz

Mais ce n’est pas tout, la dynamique “Start-up de territoire” espère aussi voir un jour son nom affiché sur un panneau à l’entrée des villes où elle est présente. L’occasion de valoriser ces échanges citoyens et de secouer des “millions d’autres cocotiers”.

Interwiew réalisée par Laurence Aubron

Pour en apprendre plus sur le projet Start-up de territoire, retrouvez ici l’interview de Christophe Chevalier, PDG de groupe Archer, réalisée par le Fonds Social Européen en France.

Toutes les chroniques d’Eurêka 21 sont à retrouver ici


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *