Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Programme musical

16:00 18:00

Background

Brexit : les conséquences pour les consommateurs – consommateurs européens #9

Écrit par sur 1 février 2021

Elphège Tignel du Centre Européen des Consommateurs France, revient aujourd’hui sur les conséquences du Brexit pour les consommateurs européens.

Le Brexit est effectif et concret depuis le 1er janvier 2021 et vous souhaitez nous parler des conséquences pour les Français qui achètent et voyagent au Royaume-Uni.

5 ans après le référendum, ça y est, c’est fait : le Royaume-Uni ne fait plus partie de l’Union européenne. Les négociations ont été longues et fastidieuses, certains sujets ont été épineux et on a même frôlé le « no-deal » si la magie de Noël n’avait pas opéré. Maintenant, il ne reste plus qu’à mettre en application les 1200 pages de l’accord et je dois dire que les questions pratiques ne manquent pas depuis le 1er janvier.

Alors concrètement, lorsqu’on pourra à nouveau voyager, quel document d’identité devrons-nous présenter pour entrer au Royaume-Uni ?

Jusqu’au 30 septembre 2021, les conditions d’entrée au Royaume-Uni restent identiques : vous devez présenter un passeport ou une carte d’identité. A partir du 1er octobre 2021, la carte d’identité ne suffira plus, un passeport en cours de validité sera exigé. Seuls les Français résidant au Royaume-Uni avant le 1er janvier 2021 pourront encore, sous certaines conditions, utiliser leur carte d’identité française jusqu’en 2025. Et pour les séjours de plus de 90 jours, il ne faudra pas oublier de demander un VISA.

Et quels sont maintenant mes droits en cas de retard de train entre Paris et Londres ?

Les droits européens issus de la directive relative aux voyages en train ont été introduits dans le droit britannique. Ainsi, en cas de retard de train d’1 à 2h, à l’intérieur du Royaume-Uni comme lors de vos trajets en Eurostar, vous pourrez toujours demander un remboursement de 25 % du prix du billet ou 50 % en cas de retard de plus de 2h.

Attention ! Pour lutter contre la COVID-19, des restrictions de voyage ont été mises en place entre les pays de l’Union européenne et le Royaume-Uni et le Royaume-Uni est de nouveau strictement confiné depuis le 5 janvier donc renseignez-vous avant de voyager !

Est-ce que je dois payer des droits de douane en commandant sur un site au Royaume-Uni ?

La réponse n’est pas si simple car elle dépend du montant de votre commande et de l’origine des produits commandés. Si vous avez commandé des biens pour un montant de moins de 150 €, vous n’aurez aucun droit de douane à payer. Si vous commandez au Royaume-Uni pour plus de 150 €, vous devrez en principe payer des droits de douane. Mais si vous justifiez que les produits achetés proviennent du Royaume-Uni ou de l’Union européenne ou ont été fabriqués avec des matières majoritairement originaires du Royaume-Uni ou de l’UE, vous pourrez être exempté des droits de douane.

Enfin si vous décidez d’acheter sur Amazon UK des baskets fabriquées en Chine et envoyés depuis la Chine en France pour un montant de + 150 €, il ne faudra pas oublier de rajouter au prix des droits de douane d’environ 17 % et la TVA française de 20%.

Dois-je m’attendre à une augmentation du coût des communications vers et au Royaume-Uni en 2021 ?

C’est possible. Si les frais de roaming ont été supprimés dans tous les pays de l’UE en 2017, la réglementation européenne ne s’applique plus au Royaume-Uni. Chaque opérateur de télécommunication, britannique comme français, peut donc facturer ou non des frais supplémentaires pour les appels, SMS, MMS et données mobiles des clients européens au Royaume-Uni ou des clients britanniques en France.

Si j’ai un litige avec un professionnel britannique, qui peut m’aider ?

Le Centre Européen des Consommateurs France ! Nous avons en effet conservé pour 2021 nos collègues au Royaume-Uni donc nous pouvons toujours intervenir gratuitement dans les litiges de consommation franco-britanniques. Voilà donc au moins une bonne nouvelle !

Ressources complémentaires :

Pour en apprendre plus sur les conséquences du Brexit pour les consommateurs, rendez-vous sur le site internet du CEC France.

crédits photo: Fernando García Redondo, CC BY-NC 2.0


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *