Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Programme musical

00:00 06:30

Background

Y. Civic – Eurêka 21

Écrit par sur 17 mars 2021

Chaque semaine, en partenariat avec les équipes d’Eurêka 21euradio revient sur les bonnes pratiques européennes en matière de développement durable et de coopération territoriale.

Cette semaine, découvrez le projet “Y. CIVIC“. Le principe ? Viser l’apprentissage d’une citoyenneté active des jeunes. (1)

Pour en parler, nous recevons Tommaso Grimaldi, responsable et coordinateur du département “Projets, Innovation et Etudes” de la Fédération Unessa (Belgique), qui assure l’accueil, l’accompagnement, l’aide et les soins aux personnes.

Le projet Y. CIVIC a été développé dans le cadre du Programme « l’Europe pour les citoyens » dont l’objectif est de faire comprendre l’UE, son histoire et sa diversité et d’encourager la participation démocratique des citoyens.

Le projet Y. CIVIC s’inscrit dans le volet : Faciliter la mise en place de lieux privilégiés d’échange, de construction et de participation au projet européen.

Plus concrètement, les partenaires du projet ont voulu créer un espace de parole, d’échange, de découverte et de participation pour des jeunes exclus des débats européens.

Y. CIVIC est porté par 9 partenaires répartis entre 5 pays (Belgique, Roumanie, France, Pologne, Italie) et s’articule autour de 5 grands thèmes :

  • Les réseaux sociaux
  • L’environnement
  • Le changement climatique
  • Le Droit
  • Le respect des normes

Chaque pays est responsable d’un thème. De cette manière, les acteurs peuvent échanger, construire des solutions et partager les bases d’une participation civique.

A chaque séminaire participent environ 80 jeunes qui doivent l’avoir préalablement préparé à travers des échanges et ateliers. Les séminaires doivent être le fruit de la construction des jeunes, ce n’est pas une leçon. Il faut qu’il y ait une participation et une appropriation du débat par les jeunes.

Le projet Y. CIVIC est financé par une ligne budgétaire spécifique mais ne passe pas par le circuit classique. C’est une négociation, un dépôt de projet direct qui a lieu entre l’opérateur de terrain et la Commission européenne.

Pour M. Grimaldi, cette initiative n’aurait donc pas été possible et n’aurait pas connu la même ampleur sans l’aide et les ressources de l’Union européenne.

Interwiew réalisée par Laurence Aubron / montage: Cécile Dauguet

Pour en apprendre plus sur le projet Y. CIVIC, rendez-vous sur le site internet du projet, accessible juste ici

Toutes les chroniques d’Eurêka 21 sont à retrouver ici

(1) Site internet du projet Y. CIVIC, accessible ici


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *