Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

La Chambre Verte

20:00 21:00

Background

À quoi sert la présidence française du conseil (et non “de l’Union européenne”) ? – Les Surligneurs

Écrit par sur 23 décembre 2021

Le 9 décembre 2021, lors d’une conférence de presse, le président de la République Emmanuel Macron développait le programme qu’il tentera de mettre en œuvre lors de la treizième présidence française du Conseil qui débutera le 1er janvier prochain. Une présidence qui fait l’objet de contestations chez certains candidats à l’élection présidentielle. Valérie Pécresse et Yannick Jadot s’accordent tous deux à dire que cette présidence aurait dû et aurait pu être repoussée au second semestre de l’année 2022. De son côté Emmanuel Macron dit qu’il n’a pas choisi d’avoir cette présidence à cette période délicate, la décision ayant été prise en 2016. Le problème que pose cette présidence est en effet qu’elle intervient en même temps que la campagne présidentielle française. 

QUELS SONT LES ENJEUX D’UNE PRÉSIDENCE DU CONSEIL ? 

Si cette présidence fait l’objet de tels débats chez les candidats à l’élection présidentielle, c’est parce qu’elle représente un avantage considérable pour le président de la République en termes de visibilité. Elle permet en outre d’impulser une nouvelle politique au sein de l’Union européenne, qu’un éventuel nouveau président de la République élu en avril 2022, aurait du mal à remettre en cause le cas échéant, en fonction de ses promesses électorales. Au cours de sa conférence de presse, Emmanuel Macron était invité à répondre sur ce sujet. Il a alors indiqué : “il faut considérer que c’est la France qui a une continuité. Peut-être que la politique de la France changera mais la France restera la France.” Concrètement, cela signifie que si Emmanuel Macron n’est pas réélu au printemps prochain, ce seront les ministres du nouveau gouvernement qui assureront les sessions des différentes formations du Conseil.

LA SUITE DE CET ARTICLE EST À DÉCOUVRIR JUSTE ICI.

Chaque semaine le collectif universitaire les Surligneurs, un collectif composé d’enseignants chercheurs qui mettent leurs connaissances juridiques au service du fact checking et du grand public, décrypte pour euradio un fait d’actualité.

Photo Éric Zemmour via Wikimedia

Tous les décryptages des Surligneurs sont disponibles juste ici


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *