Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Programme musical

00:00 06:30

Background

Sport et violences sexuelles – L’Europe c’est du sport #22

Écrit par sur 22 mars 2022

Chaque mardi sur euradio, le Think tank Sport et Citoyenneté propose un regard sur l’impact social du sport en Europe : handicap, gouvernance, égalité des genres, sédentarité, inclusion sociale … c’est aussi du sport !

Nous retrouvons Eva Jacomet, de Sport et Citoyenneté et aujourd’hui Eva vous abordez la problématique des violences sexuelles qui touchent en particulier les plus jeunes, le sport n’échappe pas à cette problématique…

Selon une enquête de l’INSERM parue en 2021, en France environ 5.5 millions de personnes, auraient été confrontés avant l’âge de 18 ans à des violences sexuelles, c’est un chiffre terrible qui révèle l’ampleur de ce phénomène. 

Et ces violences sexuelles, elles touchent en premier lieu les enfants. En effet, en Europe, c’est un enfant sur cinq qui est victime de violences sexuelles. 

Alors qu’est-ce qu’elles recouvrent ces violences sexuelles ? Toutes les situations dans lesquelles une personne impose à autrui un ou des comportements, propos à caractère sexuel. Ça va des propos sexuels, aux menaces, aux messages ou images pornographiques jusqu’aux agressions sexuelles et aux viols.

Ce que l’on remarque également, c’est que dans 85% des cas, les victimes connaissent leur agresseur. Ce qui veut dire que ces violences se déroulent dans un cadre familier, quotidien et qu’elles sont commises par une personne proche, comme l’entraineur dans le cadre du sport. D’ailleurs le sport n’échappe à cette problématique, il fait même partie des lieux les plus touchés par ces violences sexuelles après le cadre familial, l’église et l’école. 

Justement, comme dans le reste de la société la parole se libère dans le domaine sportif.

Tout à fait, et ce en France comme à l’étranger. On a déjà évoqué l’affaire Peng Shuai dans une précédente chronique, il y a eu la condamnation en 2018 de Larry Nassar, ancien médecin de l’équipe nationale de gymnastique des Etats Unis. En France on peut mentionner, le témoignage de Sarah Abitbol mais également des enquêtes notamment le rapport « Le revers de la Médaille » qui a été produit par l’ONG Disclose. 

Tout cela contribue à libérer la parole d’autres victimes et à lever peu à peu l’omerta qui régnait sur les violences sexuelles dans le sport. 

Comment expliquer que l’environnement sportif soit si propice aux violences sexuelles ? 

Le sport c’est un milieu particulièrement exposé aux violences sexuelles pour de multiples raisons. 

Du fait déjà, des relations de pouvoir et de domination qu’il y a entre l’entraineur et le sportif, d’autant plus quand il est mineur. En raison aussi du contact et de la proximité physique que le sport implique, quand on pratique ou dans les vestiaires par exemple. Et puis, parfois dans le cadre de déplacements, de stage ou chez les jeunes qui sont en sports études loin de leurs familles, le ou la sportive peut se retrouver isolé. La peur de parler et d’être écarté.e des compétitions, des sélections peut également l’emporter pour les victimes, surtout quand on est jeune et sous influence.

Enfin, parce que la loi du silence a longtemps prévalu dans le domaine sportif. 

Mais alors comment peut-on lutter contre ces violences sexuelles dans le cadre sportif ? 

Par la loi évidemment, en sanctionnant et en écartant les agresseurs, en contrôlant mieux également l’honorabilité des bénévoles. Mais lutter contre les violences sexuelles dans le sport ça passe également par des actions de sensibilisation et de formation. 

A cet égard, Sport et Citoyenneté est partenaire du projet européen « Safeguarding Young european Skaters » (Protéger les jeunes patineurs européens). Ce projet associera pendant trois ans, la Fédération Française des Sports de Glace, les fédérations hongroise, néerlandaise et internationale de patinage, l’association Colosse aux pieds d’argile ainsi que l’université Lyon 1. 

Objectifs de ce projet : évaluer la capacité des organisations de sports de glace à protéger leurs pratiquants, sensibiliser au sujet des violences sexuelles et contribuer à pérenniser des interventions directes auprès des encadrants et des jeunes athlètes. 

D’ailleurs, dans le cadre du lancement du projet et des championnats du monde de patinage artistique, une conférence sur la lutte contre les violences sexuelles dans les sports de glace sera organisé mardi prochain ! 

Sophie Lopez au micro de Laurence Aubron


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *