Bon temps et insouciance à Barcelone

Bon temps et insouciance à Barcelone

The Wandering Playlist
Tous les mois, une ville et une humeur en plus ou moins dix titres locaux - récents ou plus anciens.

Située au bord de la mer Méditerranée, entre les embouchures des fleuves Besòs et Llobregat, Barcelone, capitale de la Catalogne, est la onzième ville la plus peuplée de l’Union Européenne. Renommée internationalement pour son dynamisme et sa vie culturelle, la cité espagnole est à la fois source d'inspiration et lieu de création pour de nombreux artistes.

"Mille parfums et mille couleurs, Barcelone a mille visages” écrivait en 1989 l'auteur-compositeur-interprète Joan Manuel Serrat dans sa chanson Barcelona I Jo. Figure emblématique de la musique populaire espagnole, les 60 ans de carrière de l'artiste ont largement permis de faire rayonner la culture barcelonaise en Europe et à l'international.

De tous les portraits de Barcelone qu’il est possible de dresser, les dix artistes de cette seconde Wandering Playlist nous invitent à découvrir la ville avec curiosité et légèreté et ce, en anglais, espagnol et catalan. C'est sous un autre jour, celui de la nuit, que nous sommes conviés à vagabonder dans la capitale régionale pour y faire une série de belles rencontres.

Infractions, rires et romarin

Commençons notre visite tardive de Barcelone en fin d'après-midi. Pour suivre Rigoberta Bandini de la Calle de Aragón à la Calle de la diputación, il nous faudra enfiler une paire d'écouteurs tout en enfourchant notre bicyclette et briser quelques règles de sécurité routières. Ça tombe bien, The fuck fuck fuck poem est une ode à l’immaturité.
Alors que les lumières du soir apparaissent, direction La Verneda i la Pau un quartier au nord de la ville. Comme le groupe The Zephyr Bones, nous prenons pour repère les Verneda Lights, tel le protagoniste de la chanson pour qui les lumières de la ville offre une direction dans sa quête de l'amour? 
La lune s'est levée et il est déjà temps de partir à la découverte de la vie nocturne de Barcelone. C’est dans un esprit festif qu’Aiala nous invite à la rejoindre dans un club underground de la ville. “Relax yourself, you’re safe” nous dit-elle dans le titre Red Temple, un morceau pop aux inspirations funk dont l’ambiance encourage à profiter de la nuit sans trop réfléchir.
La nuit s'épaissit et c'est pour un arrêt hors du temps que nous découvrons Moon d'O'o, duo français basé à Barcelone. Le groupe s’est fait remarquer en remportant le concours du festival Primavera Sound et a sorti en juin un album de pop lo-fi mélangées aux textures électroniques. Ce sont ces mêmes textures que le duo électro catalan b1n0 développe, mais de manière minimaliste. Dans DAUS, Emili Bosch et Malcus Codolà accompagnés d’El Petit De Cal Eril, un jeune et remarquable artiste barcelonais, chantent un monde livré à la magie du hasard : "Moren les estrelles quan tu tires els daus" (Les étoiles meurent quand tu lances les dés).

Hallucinations, altitudes et naïveté

Que les étoiles meurent ou pas, nous continuons notre ballade en compagnie du duo électro Akkan, plus précisément les producteurs Gunsal Moreno et Marc Fernández qui nous transportent encore plus loin grâce aux sonorités psychédéliques du morceau instrumental El Mutal.
Cette folle soirée nous aura-t-elle déjà fait perdre tous nos repères? C’est en tout cas dans cette ambiance quelque peu délirante que nous arrêtent les agitateurs quadragénaires Hidrogenesse et l'exubérante La Terremoto de Alcorcón : De Repente Hay un Espejo (Soudain, il y a un miroir) et, ajoutent-t-ils et elle, “El suelo se abre bajo tus pies” (Le ciel s’ouvre sous tes pieds).
Les rues se sont vidées, nous profitons de la solitude pour flâner avec une pointe de mélancolie à l’image de Yaunest dans le clip de son dernier titre, Broken Bones Wasted Times.
Déjà, un nouveau jour se lève et c’est avec un peu de nostalgie que nous contemplons tout le chemin parcouru. Nous le faisons depuis les hauteurs de la ville où nous invite le duo féminin Magia Bruta. Avec le titre Un Día Nuevo (du même nom que leur album sorti début 2022), elles donnent une conclusion à notre promenade : “Haces un viaje que ellos nunca van a hacer” (tu fais un voyage qu'ils ne feront jamais).
Alors que les Barcelonais se réveillent, il est temps d’achever notre promenade et de nous laisser bercer par Soy Esa Tonta Canción de Nico Roig, Lucia Fumero et Rita Payés. Leurs douces harmonies clôturent ce voyage dans la tranquillité et la tendresse. 

En savoir plus

  • Qualsevol Nit, un site web d'actualités musicales barcelonaises (site en espagnol).
  • Nau Bostik, espace de création et de diffusion artistique du quartier de La Sagrera (site en catalan). 
  • La Nau, salle de concert et lieu de création musical du quartier de Poblenou (site en anglais).

    Un article de Maëlle Breton.
    (Photo : Nick Wehrli).