Nantes

by Euradio

Current track

Title

Artist

Current show

Live Style Europe

15:00 16:00

Background

Le tailleur de Relizane d’Olivia Elkaim – La case des pins #3

Written by on 22 octobre 2020

Chaque semaine, François Delay et Clémence Villefranche de La case des Pins nous présentent un livre de leur sélection. Cette semaine Le tailleur de Relizane d’Olivia Elkaim, publié chez Stock.

Il y a des livres qui nous touchent pas leur pudeur, leur délicatesse, et c’est vraiment le cas du roman que je vais vous présenter aujourd’hui, Le tailleur de Relizane, d’Olivia Elkaim, publié chez Stock.

Je parle de pudeur car l’autrice se lance dans l’exercice périlleux de raconter l’histoire familiale ; exercice périlleux car ce genre littéraire à la mode manque parfois cruellement de distance et d’humilité.

Or, ici, dès les premières pages, nous comprenons que le personnage principal de ce roman, ce sera le grand-père d’Olivia, et que si Olivia lui prête sa plume, c’est avant tout dans un souci de partager avec les lecteurs le portrait d’un homme qui est véritablement un personnage de roman, un héros de roman d’aventure, même !

En effet, dès la première scène, le lecteur est saisi par cette histoire incroyable, chronique d’une France passée. En Algérie, à Relizane, une petite ville proche du désert, en 1958, Marcel, un tailleur juif à la vie modeste, est enlevé chez lui par un commando arabe armé. Des hommes lui mettent, devant sa femme et ses enfants, un sac de jute sur la tête et l’emmènent.

Toute la communauté est persuadé que Marcel ne reviendra pas, qu’il sera exécuté en plein désert, son corps trainé dans les rues de Relizane à l’arrière d’une voiture.

Pourtant, trois jours plus tard, l’air hagard, il rentre chez lui et reprend sa vie, presque comme si de rien n’était. Quel drôle de marché Marcel a-t-il passé avec la guérilla pour réussir à s’en sortir vivant ?

Comme il le dit lui-même, pas grand-chose finalement. Marcel fait son travail, il coud, et offre aux officiers de l’armée du FLN des costumes bien taillés.

Cette histoire familiale étonnante, Olivia Elkaim a toujours refusé d’en entendre parler, jusqu’à son divorce : sa famille s’effondrait, il a fallu combler ce vide en remplissant les trous laissés par l’histoire.

A travers 20 ans d’histoire familiale, Olivia Elkaim nous conte, avec distance et sensibilité, la chronique d’une famille pied-noire française, faite de violence, de déracinement, mais aussi d’amitiés et de cocasserie, avec des personnages hauts en couleur et profondément attachants.

Ce qui m’a le plus touché dans ce texte, c’est la pudeur et la grande délicatesse de l’autrice, qui ne dénature jamais la psychologie de ses personnages. C’est vraiment un très beau texte que je vous recommande chaudement, lisez Le tailleur de Relizane, de Olivia Elkaim.

Clémence Villefranche


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *