Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Background

Les bonnes résolutions financières – L’éco de Marc Tempelman

Écrit par sur 11 janvier 2021

Nous accueillons Marc Tempelman, un des co-fondateurs de la FinTech Cashbee, qui aide les Européens à épargner plus et mieux. Nous discutons toutes les semaines de finance. Au programme cette semaine, quelques bonnes résolutions en matière de finance et d’épargne.

C’est vrai que c’est souvent au début de l’année que nous essayons de mettre un peu d’ordre dans nos finances personnelles. Allons-y pour le premier conseil.

La première suggestion consiste à revoir en quelques minutes l’ensemble des prélèvements automatiques qui s’effectuent tous les mois sur votre compte. Entre l’abonnement internet, le téléphone portable, l’abonnement à la salle de sport, les abonnements aux journaux et aux magazine, Spotify et Netflix, on est souvent étonné de constater qu’il y a des dizaines de sommes plus ou moins importantes qui sont prélevées tous les mois sur notre compte.

La bonne idée consiste à valider une fois par an que ces dépenses sont vraiment toutes utiles et nécessaires, et de – premièrement – se désabonner de ceux dont on a plus besoin et – deuxièmement – de négocier de meilleurs tarifs là où c’est possible.

Les fournisseurs en téléphonie mobile et de box internet se prêtent bien à ce jeu qui peut rapporter gros. Votre banque traditionnelle qui vos prends des frais de tenue de compte dont on ne sait pas bien à qui ils servent, également.

D’accord, donc la première étape consiste à réduire ses dépenses. Ce qui devrait me permettre d’économiser un peu plus. Et dans ce domaine, je suis certaine qu’il y a également de bonnes pratiques à adopter en 2021.

Oui, il y en a deux très simples qui me viennent à l’esprit. La première serait d’y consacrer un peu de temps tous les mois. Bloquez quelques heures tous les premiers dimanches du mois par exemple pour répondre à trois questions très simples : quelles étaient mes rentrées d’argent le mois dernier ? Où cet argent a-t-il été dépensé ? Et enfin combien vaut mon épargne actuellement ?

Cela semble basique, mais en le faisant de façon aussi régulière, vous maîtriserez beaucoup mieux votre budget, et vous allez probablement pouvoir épargner plus.

Et la seconde bonne pratique dans le domaine de l’épargne ?

Une fois de plus, rien de bien compliqué, mais si vous ne l’avez pas encore fait, penser à automatiser vos efforts d’épargne. En mettant de côté la même somme à la même date tous les mois, vous économiserez sans vous en rendre compte, de façon indolore.

En ce début d’année, il suffit de quelques minutes pour établir le virement automatique. Ensuite il s’agit de réfléchir un peu au support vers lequel cette épargne automatique est destinée. Le livret A c’est bien, mais peut-être est-il judicieux d’également investir une partie du virement mensuel en bourse.

Grâce aux innovations financières cela peut se faire même pour des sommes modestes, via des « trackers » qui sont des fonds qui répliquent l’évolution de l’indice, ce qui vous donnera une exposition très diversifiée à la Bourse et une espérance de rendement bien plus élevée.

Épargner mieux c’est évidemment très bien. Mais qu’est-ce que je peux faire, si je veux profiter de la nouvelle année pour donner un sens à mon épargne ? Nous en avons régulièrement parlé l’année dernière. Pensez-vous que l’enthousiasme pour la finance verte va continuer en 2021 ?

Absolument. Je pense que l’Investissement Socialement Responsable continuera de prendre de l’importance en 2021, justement parce que le nombre personnes qui veulent exprimer leurs convictions fortes sur le sujet à travers leurs placements continue de grandir.

Dit autrement, les Français sont de plus en plus nombreux à comprendre que ce qu’ils font de leur épargne peut avoir autant d’impact sur la protection de la planète que le tri des déchets, et de se déplacer plus souvent à vélo.

Comme nous avons déjà eu l’occasion de l’expliquer à l’antenne, privilégier les placements durables est d’autant plus attractifs que la rentabilité de fonds labellisés éco responsables n’a rien à envier aux rendements des fonds plus traditionnels. Donc oui, que l’année 2021 soit l’année où les épargnants alignent leurs placements avec leurs valeurs personnelles.

Il nous reste une petite minute. Si vous aviez un vœux à faire, dans le domaine des finances personnelles évidemment, ce serait lequel ?

Excellente question. Alors j’exprimerai le vœu que l’année 2021 soit l’année d’un peu plus d’audace en matière d’épargne. Les Français sont les champions pour mettre de côté, et après une année anxiogène comme 2020, il est parfaitement compréhensible qu’ils continuent à vouloir économiser.

Mais pour la plupart d’entre nous, cet argent se retrouve sur des comptes bancaires, dont on apprécie la sécurité et la disponibilité.Quitte à sacrifier la rentabilité, car ces comptes bancaires, y compris le Livret A, ne rapportent rien ou quasiment rien. Cette façon d’épargner est la bonne solution pour se constituer sa réserve pour un coup dur éventuel. Mais une fois que cette trousse de secours a été créée, il est tout aussi important de placer l’épargne excédentaire sur des supports un peu plus risqués, comme des Plan d’Épargne en Actions, ou des contrats assurance vie en unités de compte.

Important pour vous, car ces placements visent des rendements moyens bien plus élevés. Important pour l’économie également, car cet argent se retrouve déployé dans le financement des entreprises. Et enfin, important pour la planète, si vous décidez d’allouer cette épargne longue à des investissements responsables et durables.

crédits photo: Michal Jarmoluk


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *