Nantes

by Euradio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Accents d’Europe

06:30 06:50

Background

Comment Musk paie pour Twitter – L’éco de Marc Tempelman

Écrit par sur 12 mai 2022

Nous accueillons Marc Tempelman, le cofondateur de l’application d’épargne gratuite Cashbee. Nous discutons toutes les semaines de finance. Bonjour Marc, de quoi allons-nous parler aujourd’hui ?

Elon Musk, l’homme le plus riche du monde a annoncé qu’il allait racheter le réseau social Twitter pour 44 milliards de Dollars. Même pour un richissime multi-milliardaire, cela fait une somme. Je pensais qu’il était intéressant d’analyser comment il allait financer cette acquisition.

Oui, parce que j’imagine que même si Elon Musk est très riche, il n’a pas nécessairement une telle somme à disposition ?

Exactement. La fortune d’Elon Musk s’élève à plus de 250 milliards de Dollars, soit plus du double de Bernard Arnault, le Français à la tête de LVMH. Elle provient notamment des 16% que Musk détient dans Tesla, le fabricant de véhicules électriques qu’il a fondé en 2004, et de participations qu’il détient dans d’autres entreprises qu’il a créé comme SpaceX. Autrement dit, cette fortune n’est pas immédiatement disponible sur un compte en banque. Donc pas question pour Elon Musk de faire un chèque de 44 milliards de Dollars.

Alors où va-t-il trouver cet argent ?

Quand il a annoncé l’acquisition de Twitter fin avril, il a indiqué qu’il allait payer 21 milliards en cash, et le reste avec de la dette bancaire. 

Le jour de cette annonce, le cours de l’action Tesla a perdu 12%. Les investisseurs dans Tesla craignaient que le PDG de la société soit obligé de vendre une partie de sa part dans le constructeur automobile pour financer son achat de Twitter. Et ils ne se sont pas trompés. Car une partie de la chute brutale du cours de Tesla est sans doute due à la vente de presque 10 millions d’actions Tesla par Elon Musk. Lui permettant d’empocher 8,5 milliards de Dollars, qu’il pourrait utiliser pour financer une partie de son acquisition.

Revenons à la dette bancaire. Car il y en a quand même pour plus de 25 milliards de Dollars. Qui est responsable de son remboursement ?

Vous avez raison de revenir sur cet aspect du deal. Car la dette bancaire se divise en deux composantes. Une première dans un format relativement classique d’un prêt à Twitter, pour 13 milliards de Dollars. Pour cette partie du financement les banques comptent sur la capacité de Twitter lui-même de générer suffisamment de revenus pour payer les intérêts et de les rembourser à une date future.

Mais les banques étaient également prêtes à avancer 12,5 milliards de Dollars à Elon Musk, sous forme d’un prêt sur marge. Ce qui veut dire que les banques ont exigé qu’Elon Musk mette une partie significative de sa participation dans Tesla en gage. Si Musk n’honore pas les intérêts ou le remboursement de cette dette, les banques pourraient automatiquement lui prendre ses actions Tesla et les vendre afin de récupérer leur mise.

Vous dîtes qu’elles étaient prêtes à le faire. Cette partie de la transaction a-t-elle changé depuis l’annonce initiale ?

Oui. Car on voit bien que ce type de prêt sur marge est dangereux pour Musk et lui met une pression forte. Il a donc fait le tour des fonds d’investissements et de ses copains milliardaires. Ce sont notamment ses connaissances personnelles qui ont répondu présent. Ainsi le fondateur d’Oracle, Larry Ellison lui a fait un chèque d’un milliard de Dollars. Sans doute pour lui renvoyer l’ascenseur. Car Larry Ellison a pu investir très tôt dans Tesla, et sa participation lui a rapporté plus de 10 milliards de Dollars de profits.

À date, Elon Musk a ainsi réussi à trouver une vingtaine d’investisseurs prêts à contribuer plus de 7 milliards de Dollars à sa transaction. 

Ce qui lui a permis de réduire la taille du prêt sur marge de moitié. Et donc de mettre beaucoup moins d’actions Tesla en gage. 

Le mot de la fin ?

Les analystes financiers sont quasiment unanimes sur le fait que le prix payé par Elon Musk pour acquérir Twitter est très élevé. Mais l’entrepreneur a montré qu’il savait transformer des idées très originales en réussites financières exceptionnelles à plusieurs reprises. C’est sans doute ce qui explique qu’il a pu trouver un soutien financier bancaire et en co-investissement aussi important en quelques semaines. Le temps dira si Elon Musk réussira ce nouveau coup de poker étonnant.

Toutes les éditos de Marc Tempelman sont à retrouver juste ici


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *