L'éco de Marc Tempelman

Le taux du Livret A augmente

 Le taux du Livret A augmente

Chaque semaine sur euradio, retrouvez Marc Tempelman, le cofondateur de l’application d’épargne gratuite Cashbee, qui traite les sujets et les actualités de la finance.

De quoi allons-nous parler aujourd’hui ?

Le ministre des Finances, Monsieur Bruno Le Maire vient de confirmer que le taux du Livret A augmentera, de façon conséquente, au 1er février prochain. Il passera à 3 % au lieu des 2 % actuels. Et comme il s’agit du produit d’épargne le plus populaire, je pensais qu’il était bon de faire le point.

Qu’est-ce qui vous fait dire qu’il s’agit d’un produit si populaire ?

Selon le rapport annuel 2021 sur l'épargne réglementée, publié en juillet dernier par le ministère de l’Économie et des Finances, plus de quatre Français·es sur cinq possèdent un Livret A. Il y avait plus de 55 millions de Livrets A ouverts.

L’encours du Livret A, combiné avec le Livret de Développement Durable et Solidaire, le LDDS, dépasse les 500 milliards d’euros à la fin du mois de novembre. Pas mal pour un produit inventé en 1818 pour solder la crise financière de l’époque suite aux guerres napoléoniennes.

Pourquoi cette solution d’épargne est-elle aussi plébiscitée ?

Pour plusieurs raisons. D’abord, le Livret A offre une très grande sécurité, puisque l’argent qui s’y trouve est, dans les faits, déposé auprès de la Caisse des Dépôts, une entité étatique. C’est-à-dire que vos fonds bénéficient de la garantie de l’État. Par ailleurs, le Livret A offre une très grande souplesse. On peut en ouvrir un dès 10 euros, et les mineur·es y ont droit tout comme les adultes. L’argent est toujours accessible, et les intérêts versés ne sont pas imposés. Enfin, le Livret A jouit d’une très grande notoriété. Combien de grand-parents n’ont pas ouvert de Livret A pour leurs petits-enfants ?

Donc cette hausse des taux est plutôt une bonne nouvelle ?

Oui absolument. Elle était prévisible d’ailleurs, car le niveau des intérêts versés sur le Livret A dépend d’une formule officielle, basée notamment sur le niveau de l’inflation. Or, comme nous le savons bien, l’inflation s’est fortement accrue l’année dernière. Ce qui a conduit à des hausses successives du taux d’intérêt du Livret A, qui avait touché un plus bas de 0,5 % en 2020.

Je sens qu’il y a un “mais” ?

Il y en a plusieurs. Tout d’abord, les dépôts sur les Livrets A servent à financer la construction de logements sociaux. L’augmentation du taux d’intérêt se traduit donc par une hausse du coût de financement de la construction d’HLM.

Ensuite, n’oublions pas que c’est la hausse de l’inflation qui fait augmenter le taux d’intérêt du Livret A. Donc oui, votre argent génère plus d’intérêts sur le Livret A, mais c’est parce que l’inflation ronge votre pouvoir d’achat plus rapidement qu’avant.

Enfin, le Livret A est accessible à tous·tes, mais il est plafonné à 22 950 euros par personne. Donc, pour les personnes qui disposent de plus de liquidité que cela, il s’agit de trouver des solutions alternatives.

Ce plafond constitue un véritable problème ?

Oui, absolument. En 2021, il y a avait en moyenne 5 800 euros sur les Livrets A, mais avec des écarts importants. Avec notamment un peu moins de 10 % des Livrets qui étaient au plafond de 22 950 euros. Et ces Livrets au taquet représentent presque le tiers du total des encours.

Que faire alors si on est dans cette situation ?

Si on ne souhaite pas prendre de risques avec son argent, il reste alors les fameux Super Livrets, proposés par quelques banques françaises à la recherche de dépôts. Ces comptes d’épargne bancaires bénéficient de la Garantie des Dépôts jusqu’à 100 000 euros et versent des intérêts qui ont également été revus à la hausse en 2022. À titre d’exemple, Cashbee en propose un qui verse 3 % pendant 4 mois, suivie de 1,45 % après. Mais attention, les intérêts versés sur les livrets traditionnels sont, contrairement au Livret A, imposables.

Entretien réalisé par Cécile Dauguet.