Plongée dans les océans - Sakina Ayata

La crevette grise - Sakina Ayata

 La crevette grise - Sakina Ayata

Aujourd'hui, nous retrouvons Sakina-Dorothée Ayata, maîtresse de conférences en écologie marine à Sorbonne Université, pour sa chronique "Plongée dans les Océans" sur euradio.

Aujourd'hui vous allez nous parler de la crevette grise.

Oui, la crevette grise, aussi appelée crevette grise européenne et dont le nom latin est Crangon crangon, est une petite crevette de couleur gris pâle à brune qui vit sur toutes les côtes européennes. On la retrouve en mer du Nord, où elle est très abondante, ainsi qu'en mer Baltique, dans l'océan Atlantique, en mer Méditerranée et en mer Noire. Adultes, les mâles mesurent 5 cm et les femelles 7 cm. Ses yeux sont très rapprochés et elle possède une première paire d'antennes courtes, qui ne dépassent pas la longueur de sa tête, et une seconde paire d'antennes aussi longues que son corps. Sa couleur peut varier selon le fond car elle est douée de mimétisme et peut ainsi imiter la couleur du fond sableux sur lequel elle vit.

La crevette grise habite donc sur le fond.

En effet, on dit qu'elle est "benthique". Cette une espèce typique des fonds de sables fins et des fonds sablo-vaseux. On la retrouve donc sur le fond, dans les eaux littorales peu profondes jusqu'à une vingtaine de mètres de profondeur. Son comportement varie selon un rythme jour/nuit et avec la marée. Le jour et à marée basse elle s'enfouit dans le sédiment pour se cacher, tandis qu'à marée haute et la nuit elle est beaucoup plus active et nage à proximité du fond à la recherche de nourriture.

Et que mange la crevette grise ?

Et bien elle mange un peu tout ce qu'il lui passe sous le nez car elle est omnivore et opportuniste. Elle se nourrit surtout de petits crustacés comme les copépodes, de vers comme les annélides polychètes, de très jeunes bivalves comme les jeunes coques, et même parfois de petits poissons comme le gobie de sable. Elle chasse surtout la nuit, soit à vue soit à l'affût, et il lui arrive même de manger des cadavres (on dit qu'elle est aussi nécrophage) ou encore ses congénères plus petites qu'elle : elle peut donc aussi être cannibale !

Mais cette charmante mais néanmoins redoutable crevette grise a, elle aussi, des prédateurs ?

Oui, de nombreux poissons et autres prédateurs se régalent de crevettes grises ! On peut par exemple citer des poissons plats comme la limande, la sole ou la plie, mais aussi des poissons "ronds" comme les merlans, les éperlans, les tacauds, ou les gobies des sables, ainsi que des céphalopodes comme les seiches, des crustacés comme le crabe vert Carcinus Menas, ou même des oiseaux comme les cormorans.

Mais on la trouve aussi dans nos assiettes, puisqu'elle est aussi pêchée par l'Homme.

Tout à fait ! Il est possible de pêcher la crevette grise en arpentant la grève à marée basse avec un haveneau équipé d'un filet dont les mailles font 5 à 8 mm. La taille minimale de capture est de 3 cm et on une personne ne peut pas pêcher plus de 5 litres de crevettes grises par marée. Mais la crevette grise est surtout pêchée au chalut de fond en Atlantique, en Manche et surtout en Mer du Nord. Pour la pêche au chalut de fond, le maillage réglementaire de la commission européenne est de 20 mm. D'ailleurs en Europe la très grande majorité des captures proviennent d'Allemagne et des Pays-Bas. Et en Belgique, il existe encore une pêche traditionnelle de la crevette grise par des chaluts tirés par des chevaux de trait, au grand bonheur des touristes.

Et comment se reproduit la crevette grise ?

Vous avez peut-être remarqué, en mangeant des crevettes grises, que l'on trouve parfois des crevettes avec des œufs sous l'abdomen. Pour se reproduire, le mâle dépose des petits sacs contenant ses gamètes sur le ventre de la femelle, et plusieurs jours plus tard la femelle va pondre deux mille à dix mille œufs qui seront alors fécondés. La femelle va ensuite les conserver collés à ses pâtes abdominales appelées "pléopodes" pendant 4 à 10 semaines selon la température de l'eau. Au moment de l'éclosion, la larve de crevette grise qui sort de l'œuf mesure à peine 2 mm et elle va passer 5 semaines transportées par les courants parmi le plancton. Une fois qu'elle a atteint environ 5 mm, la larve va se poser sur le fond pour se métamorphoser. Elle restera ainsi sur le fond tout le reste de sa vie. Mais elle devra encore grandir et muer plus d'une vingtaine de fois jusqu'à devenir adulte.

Chez d'autres espèces de crevettes, comme la crevette nordique Pandalus borealis, il existe parfois un hermaphrodisme protandre, c'est-à-dire que certains individus sont d'abord mâles puis changent de sexe pour devenir femelles.

Combien de temps vit une crevette grise ?

On pense que la crevette grise vit environ un an et demi.

Une dernière question : comment se déplace-t-elle ?

Et bien, comme je le disais, la crevette grise peut s'enfouir dans le sol. Ça lui prend quelques secondes pour disparaître totalement. Lorsqu'elle cherche sa nourriture, elle avance en nageant et en marchant sur le fond. Elle peut aussi nager plus vite, pour parcourir environ 1 mètre en 10 secondes, pour se déplacer pendant les marées par exemple. Enfin, elle peut aussi nager vers l'arrière pour fuir un danger, et cette réaction de fuite est très rapide et lui permet de bondir vers l'arrière pour parcourir 10 cm en moins d'une seconde.

Entretien réalisé par Laurence Aubron.

Chères auditrices et auditeurs, n'hésitez pas à envoyer vos questions à Sakina par mail à l'adresse antenne@euradio.fr.